Katanga (Sud-Kivu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Katanga (homonymie).

Katanga est la commune de Baraka située au Sud-Kivu dans le territoire de Fizi, au Congo-Kinshasa. Elle s'étend à l'est par le la Tanganyika, au sud par la rivière Mutambala, à l'ouest par la rivière Luke jusqu'à la rivière Mshimbakye au nord. Elle est appelée le grenier de Sud-Kivu du fait de ses produits agricoles, car elle possède les plaines de Lobenga et de Kenya II au bord du lac Tanganyika et vers les deux rives de la rivière Mutambala avec leur digue artificielle de 8 km de long. C'est dans cette plaine qu'on trouve l'aéroport de Malinde et le petit port fluvial à la rive de la rivière Mutambala. Compte tenu des plusieurs rives qui entourent cette commune de la ville de Baraka, ses habitants se nomment les riverains pour les hommes et les riveraines pour les femmes.

Il est important de souligner que c'est dans les écoles (primaire et le cycle d'orientation UMO-LUBENGA) de KATANGA que furent formés plusieurs détonateurs du développement qui ont favorisé l'érection de Baraka en ville par les gouvernements (national et provincial) de la R.D.C. ensemble au peuple congolais. En territoire de Fizi, cette commune est nommée la cité où née les éclairés, dans le langage locale, le balanga.

Cette commune a eu sa renommée à l'époque coloniale à cause de la société CONTOCO (ESTAGRICO) qui supervisait les plantations des cotonniers, des caféiers, des palmiers, des bananiers. Il y avait aussi des fermes des bétails, des industries des pêches des colons Belges. À savoir, la baie Burton se trouve dans ce coin du pays et elle est un endroit propice pour la reproduction de la grande quantité des poissons du Lac Tanganyika et elle mesure 30 km de long, c'est-à-dire de Baraka jusqu'à Misha.

Il y a aussi des parcs à bois pour se reposer pendant l'été. En territoire de Fizi, c'est à Katanga qu'a débuté la révolte contre les matraques et les corvées infligeaient par les Belges aux gens de la zone de Fizi. Cette révolution a été conduit en 1957 par Émbolo, d'origine Bembe. Celui-ci avait informé les gens de saboter les directives des colons et en fermant les colons Belges et en les infligeant des matraques comme récompenses à tous les coups que les Congolais ont subis du matin au soir de simple raison d'être noir.

Bita Tanganika, Ma'alwa Mabundu, Mcumbe Alinoti, Miléndé Msoshi, Mwalihasha Alinoti, Mwene Bolongo, Kalenga Mwana, Raphaël M'mekyanwa, Kilozo Kitandala, Mulala Bahati, Ngeya, Bulunganya B uli mwenge (BuluBulu) et autres, ils ont été d'abord les enseignants ou les élèves à l'école Umo-Lubenga de Katanga avant d'entrer dans le développement ou dans la politique, tout ceci prouve l'idée du développement qu'ils ont reçu dès leur présence dans cette commune. De plus, les huit premières personnes citées sur la liste ci-haute sont nées dans cette commune.

C'est dans entité communale que nos vaillants combattants Achinga Wa Nyassa, Mbuto Tanganika ex Lufombo et Nyembwe Milingita furent nés et enterrés.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]