Kardamýli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kardamyli)

Kardamýli
(el) Καρδαμύλη
Kardamýli
Nouvelle église de Kardamyli .
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Péloponnèse
District régional Messénie
Dème Magne-Occidental
Démographie
Population 417 hab.
Géographie
Coordonnées 36° 53′ 11″ nord, 22° 13′ 57″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grèce
Voir sur la carte administrative de Grèce
City locator 14.svg
Kardamýli
Géolocalisation sur la carte : Grèce
Voir sur la carte topographique de Grèce
City locator 14.svg
Kardamýli

Kardamýli (en grec moderne : Καρδαμύλη) est une bourgade balnéaire de Grèce située sur le Golfe de Messénie, à 35 km de Kalamata, dans le Péloponnèse. C'est le chef-lieu de la municipalité du Magne-Occidental, dans la péninsule du Magne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l’Iliade (Livre 9 [1]), Homère mentionne Kardamýli comme l'une des sept cités offertes par Agamemnon à Achille, pour qu'il participe au combat pendant la Guerre de Troie. Le village a conservé sa dénomination antique (sous la forme Skardamoula, Σκαρδαμούλα, jusqu'au XIXe siècle).

Élise Agios Spyridon

Tourisme[modifier | modifier le code]

La région comprend un grand nombre de plages : celles de Kalamitsi, de Ritsa, de Chalikia, de Salios et de Neo Proastio.

La ville ancienne conserve un château médiéval et des fortifications, ainsi que l'imposante église de Saint Spyridon. Kardamýli est le point de départ de nombreuses pistes de montagne, dont certaines mènent au sommet du Taygète. À proximité se trouvent les gorges de Viros, qui s'étendent sur une vingtaine de kilomètres.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Kardamýli était le lieu de résidence principal de l'écrivain britannique Patrick Leigh Fermor, jusqu'à sa mort en 2011. Il avait été nommé citoyen d'honneur du village pour sa participation à la résistance grecque durant la Seconde Guerre mondiale (son autre résidence étant Dumbleton en Angleterre).

Les cendres d'un autre écrivain-voyageur britannique, Bruce Chatwin, ont été dispersées en 1989 à proximité de la chapelle byzantine située au-dessus du village.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Iliade IX, 149,150, Ἑπτὰ δέ οί δώσω εύναιόμενα πτολίεθρα, Καρδαμύλην, Ένόπην τε καὶ Ίρήν ποιήεσσαν, Enfin, je lui céderai sept villes florissantes : Cardamyle, Énope, la verdoyante Ira ; Lire dans Gallica

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]