Kabupaten de Sidoarjo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sidoarjo.
Kabupaten de Sidoarjo
Kabupaten de Sidoarjo
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Province Java oriental
Chef-lieu Sidoarjo
Démographie
Population 1 550 000 hab. (2000)
Densité 2 441 hab./km2
Langue(s) Javanais, madurais
Groupes ethniques Javanais, Madurais
Géographie
Altitude Min. 0 m
Superficie 63 500 ha = 635 km2

Le kabupaten de Sidoarjo, en indonésien Kabupaten Sidoarjo, est un kabupaten d'Indonésie situé dans la province de Java oriental, au sud de Surabaya, la capitale provinciale. Son chef-lieu est Sidoarjo.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le kabupaten de Sidoarjo est bordé par :

Topographie[modifier | modifier le code]

Volcan de boue[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Volcan de boue de Sidoarjo.

Le , un forage de la compagnie pétrolière indonésienne Lapindo Brantas provoque une éruption d'eau, de vapeur et de gaz qui forment un volcan de boue[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Sidoarjo fait partie d'une conurbation centrée sur Surabaya[2].

Transport[modifier | modifier le code]

L'aéroport international de Surabaya est situé dans le kabupaten de Sidoarjo.

Monuments[modifier | modifier le code]

Le temple de Pari.

Le temple de Pari se trouve dans le village de Candipari, à un kilomètre au sud de Sidoarjo. C'est un édifice en briques assez massif mais bien conservé. La cella possède un belle toiture à encorbellement. Une date, équivalant à 1371, est gravée sur le fronton de la porte. Le temple est donc de l'époque du roi Hayam Wuruk de Majapahit (règne 1350 à 1389)[3].

Le temple de Sumur.

Le temple de Sumur est situé à cent mètres de celui de Pari. C'est un édifice en brique dont il ne reste que la moitié, mais dont l'escalier permet tout de même d'accéder à la cella, qui se distingue par un puits (sumur en javanais) d'environ un mètre de côté, situé dans un des angles[3].

Le site de Candi Pamotan est situé près de Porong, à dix kilomètres environ au sud de Sidoarjo, non loin du volcan de boue. On y trouve les vestiges de deux petits édifices, l'un étant bien conservé et l'autre à moitié ruiné[3].

Le temple de Gunung Gangsir, situé dans le village du même nom, près de Bangil, au sud-est de Sidoarjo sur la route de Pasuruan, date de la fin du XIVe siècle. Il possède des décorations en terracotta représentant des pots à offrandes et des déesses tenant des lotus[3].

Le temple de Bangkal est situé près de la route, à l'ouest de Porong en direction de Mojokerto. Cet édifice en brique est typique du style Singasari. Il est dans assez bel état de conservation[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alan Taylor, « Sidoarjo's Man-made Mud Volcano, nombreuses photos du site », (consulté le 16 octobre 2009)
  2. Mega Urbanization
  3. a, b, c, d et e Site de M. Rojo