Kène ya ma kène…

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un conte de faits
Titre original Kène ya ma kène…
Réalisation Hichem Ben Ammar
Scénario Hichem Ben Ammar
Sociétés de production Hichem Ben Ammar
Pays d’origine Drapeau de la Tunisie Tunisie
Genre Documentaire
Durée 85 min
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kène ya ma kène… (arabe : كان ياما كان في هذا الزمان) est un documentaire tunisien réalisé par Hichem Ben Ammar en 2010.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans une banlieue populaire de Tunis, un tromboniste de fanfare rêvait que son fils, Anès, devienne un grand musicien. S’appropriant le rêve du père, l’enfant a développé des aptitudes extraordinaires dans la pratique du violon. Il a remporté plusieurs concours et a finalement accédé à la prestigieuse École Yehudi Menuhin de Londres. Le film retrace les étapes de ce parcours hors du commun, les obstacles qu’Anès rencontre, son évolution durant son exil en Europe.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Kène ya ma kène…
  • Titre français : Un conte de faits
  • Réalisation : Hichem Ben Ammar
  • Production : Hichem Ben Ammar
  • Scénario : Hichem Ben Ammar
  • Photographie : Hatem Nechi, Abdessabour Belarbi, Hichem Ben Ammar, Rabii Messaoudi, Anne Closset, Louise Purnell, Élodie Colomar et Walid Mattar
  • Montage : Inès Chérif
  • Son : Tarek Ben Gzaïel, Aymen Braïek et Yazid Chebbi

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]