Juliane Plambeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viett.
Juliane Plambeck
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 28 ans)
Unterriexingen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Autres informations
Membre de

Juliane Plambeck, née le 16 juillet 1952 à Fribourg-en-Brisgau, est membre de la deuxième génération de la Fraction armée rouge, et décédé le 25 juillet 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 9 septembre 1975, elle a été arrêtée avec Inge Viett et Ralf Reinders dans une boutique à Berlin. Elle est accusée d'implication dans l'enlèvement de Peter Lorenz.

Le 7 juillet 1976, Inge Viett, Gabriele Rollnik, Monika Berberich et elle fuit la prison pour femmes à Lehrterstrasse de Berlin.

Le 25 juillet 1980, Elle et Wolfgang Beer ont un accident de circulation. Dans le véhicule accidenté est retrouvé, des faux papiers d'identité, des plaques d'immatriculation et plusieurs armes, dont un pistolet PM-63. Elle décède ce jour-là[1].

Elle est enterrée à Karlsruhe. L'inscription sur sa pierre tombale est emprunté à Friedrich Nietzsche.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Henkel: Juliane Plambeck bei Unfall getötet. Frankfurter Rundschau, 26. Juli 1980