Judy Mowatt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mowatt.
Judy Mowatt
Description de cette image, également commentée ci-après
Judy Mowatt
Informations générales
Naissance
Paroisse de Saint Andrew, Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Activité principale Chanteuse
Genre musical Reggae
Années actives Depuis 1967

Judy Mowatt, née en 1952 dans la Paroisse de Saint Andrew, est une chanteuse jamaïcaine de reggae.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Judy Mowatt naît à Gordon Town, sur le territoire de la paroisse de Saint Andrew. Durant sa jeunesse, elle chante dans des chorales religieuses et intègre une troupe de danse[1].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière en 1967 au sein des Gaylettes. Le groupe, qui compte également dans ses rangs Beryl Lawson et Merle Clemenson, se sépare en 1970. Par la suite, Mowatt sort plusieurs singles en solo[2]. Elle rencontre le succès avec I Shall Sing, qui se classe numéro 1 des ventes en Jamaïque[3]. Elle fonde son label, Ashandan. Son premier album, Mellow Mood, sort en 1975[2]. Elle écrit et produit la plus grande partie de l'album Black Woman. En 1986, Working Wonders est nommé aux Grammy Awards[3].

Lorsque Peter Tosh et Bunny Wailer quittent The Wailers en 1974, Bob Marley s'adjoint les services de choristes, baptisées les I Threes. Le trio de chanteuses est composé de Rita Marley, Marcia Griffiths et Judy Mowatt. Elles accompagnent Bob Marley sur scène et en studio jusqu'à sa mort en 1981[2],[4]. Elle participe à l'album de Groundation a A Miracle sortit le 21 octobre 2014.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Mellow Mood (Tuff Gong)
  • 1980 : Black Woman (Shanachie)
  • 1982 : Only a Woman (Shanachie)
  • 1985 : Working Wonders (Shanachie)
  • 1987 : Love Is Overdue (Shanachie)
  • 1991 : Look at Love (Shanachie)
  • 2001 : We Shall Sing [The Gaylettes featuring Judy Mowatt] (Westside)
  • 2003 : Sing Our Own Song (Shanachie)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Judy Mowatt: From glory to glory », Jamaica Gleaner (en),
  2. a b et c (en) David Vlado Moskowitz, Caribbean Popular Music : An Encyclopedia of Reggae, Mento, Ska, Rock Steady, and Dancehall, Greenwood Publishing Group, , 345 p. (ISBN 9780313331589, lire en ligne), p. 151, 216
  3. a et b (en) Don Snowden, « Mowatt's Winding Path To Success », Los Angeles Times,
  4. (en) Craig Harris, « Biographie de Judy Mowatt », AllMusic

Liens externes[modifier | modifier le code]