Marcia Griffiths

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

juin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Griffiths.
Marcia Griffith
Description de cette image, également commentée ci-après

Marcia Griffiths (à droite) avec les I Threes

Informations générales
Surnom La Reine du Reggae
Naissance (67 ans)
Kingston Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Activité principale Chanteuse
Genre musical Reggae, rocksteady, ska
Années actives Depuis 1964

Marcia Llyneth Griffiths, née le 23 novembre 1949 à Kingston en Jamaïque, est une chanteuse de rocksteady et de reggae mondialement célèbre. Elle est surnommée la "Reine du Reggae".

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcia commence tôt sa carrière musicale en 1964 à l'âge de 11 ans. Son premier hit " Feel Like Jumping " sort en 1968. C'est son compagnon, Bob Andy, qui écrit les textes de ses chansons. Entre 1970 et 1974 elle forme d'ailleurs avec lui le duo Bob & Marcia qui signe sur le label Harry J. Leur reprise de la chanson de Nina Simone " Young, Gifted and Black " (" jeunes, doués et Noirs ") va les rendre célèbres, notamment en Angleterre[1]. En 1974 Marcia intègre les I-Threes, le groupe de choristes qui accompagne Bob Marley & The Wailers. À la fin des années 1990, elle réintègre parfois le groupe pour les nombreuses tournées qu'il effectue dans le monde entier, et chante plusieurs titres en solo lors de ces concerts.

En 1988, sa chanson Electric Boogie (écrite par Bunny Wailer) est à ce jour la plus grande vente d'une artiste féminine de reggae[réf. nécessaire].

Marcia a été invitée en guest star sur l'album True Love de Toots and the Maytals, qui a gagné le Grammy du meilleur album reggae en 2004, et qui inclut de nombreux musiciens notables dont Willie Nelson, Eric Clapton, Jeff Beck, Trey Anastasio, Gwen Stefani / No Doubt, Ben Harper, Bonnie Raitt, Manu Chao, The Roots, Ryan Adams, Keith Richards, Toots Hibbert, Paul Douglas, Jackie Jackson, Ken Boothe, et The Skatalites[2].

Marcia est apparu dans le documentaire de 2011 “Reggae Got Soul: The Story of Toots and the Maytals” / “Le reggae a de l’âme: l’histoire de Toots and the Maytals” qui a été diffusé sur la chaîne BBC et a été décrit comme “l’histoire jamais racontée de l’un des artistes les plus influents à avoir jamais émergé de Jamaïque[3],[4].

Elle participe en 2014 à l'album de Groundation intitulé A Miracle.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Farid Abdelouahab : « Reggae », éditions Chroniques 2014
  2. “True Love - Linear CD Notes." Toots and the Maytals. tootsandthemaytals.net. Web. <http://www.tootsandthemaytals.net/linear-cd-notes/>. Consulté le 9 novembre 2016.
  3. “Toots and the Maytals: Reggae Got Soul”. BBC Four (documentary). Directed by George Scott. UK. 2011. 59 min. Consulté le 15 décembre 2016. <http://www.bbc.co.uk/programmes/b00ymljb>
  4. Tootsandthemaytals. "Toots & The Maytals - Reggae Got Soul - Documentary Trailer." YouTube. YouTube, 15 Aug. 2013. Web. Consulté le 15 décembre 2016. <https://www.youtube.com/watch?v=SfiNMBhnd8w>