Juan Urango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un boxeur image illustrant colombien
Cet article est une ébauche concernant un boxeur colombien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Juan Urango
Fiche d’identité
Nom complet Juan Fernando Urango Rivas
Surnom Iron Twin
Nationalité Drapeau de la Colombie Colombie
Date de naissance
Lieu de naissance Montería, Colombie
Taille 1,7 m (5 7)
Catégorie Poids super-légers et welters
Palmarès
  Professionnel
Combats 28
Victoires 24
Victoires par KO 19
Défaites 3
Matchs nuls 1
Titres professionnels Champion du monde poids super-légers IBF (2006-2007, 2009-2010)
Dernière mise à jour : 28 août 2015

Juan Urango est un boxeur colombien né le à Montería.

Carrière[modifier | modifier le code]

Champion d'Amérique latine WBC des poids super-légers en 2004 après sa victoire à la 2e reprise face à Ubaldo Hernandez[1], il remporte le titre de champion du monde IBF laissé vacant par Ricky Hatton en battant Naoufel Ben Rabah le 30 juin 2006[2]. Il perd cette ceinture IBF face à Hatton aux points le 20 janvier 2007[3] mais la remporte une seconde fois le 30 janvier 2009 aux dépens d'Herman Ngoudjo[4].

Le 30 mai 2009, il s'incline aux points face à Andre Berto, champion WBC des welters[5]. Malgré cette défaite, il conserve sa ceinture IBF le 28 août face à Randall Bailey par jet de l'éponge au 11e round[6] mais échoue dans sa tentative d'unifier les titres WBC & IBF en étant stoppé au 8e round par Devon Alexander le 6 mars 2010[7].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]