Joseph-Aurélien Cornet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph Cornet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
CineyVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Autres informations
Religion

Joseph-Aurélien Cornet (né le 20 mai 1919 à Bièvre, décédé le 20 janvier 2004 à Ciney) est un missionnaire chrétien d’origine belge, ethnologue et historien de l’art qui étudia les populations, l’art et la culture de la région du Congo durant près de 30 ans. Il a notamment laissé de nombreuses photographies, des carnets de notes illustrés, et des abécédaires linguistiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cornet fut instruit par les frères chrétiens de Louvain. Il entra au noviciat en 1935, et obtint un diplôme d’enseignement en 1938, puis une licence, une maîtrise et un doctorat en histoire de l’art de l’Université catholique de Louvain en 1945 et 1970[1].

En 1970, Cornet devint le premier directeur de l’Institut des Musées Nationaux du Congo (IMNC)[2], puis en 1971 directeur de l’Institut des Musées Nationaux du Zaïre (IMNZ)[3]. L’IMNC ayant été fondée sans bâtiment ni objets, la tâche principale de Cornet était de développer les collections du musée. Il le fit principalement parmi les peuples Woyo, Kuba et Nkundu. Il documenta ses découvertes dans des cahiers de terrain et des classeurs de négatifs photographiques dans le but de développer une encyclopédie sur l'histoire de l’art congolais en dix volumes[4].

Cornet se retira de la direction de l’IMNC en 1987 et retourna vivre en Belgique en 1992, où il poursuivit ses recherches, ses publications et ses conférences, notamment sur le suivi des objets pillés du musée après l’effondrement du régime Mobutu en 1997[5].

Après sa mort, en 2004, les archives de Cornet contenant des négatifs photographiques, des carnets de campagne, des notes linguistiques et personnelles, des documents imprimés et d’autres objets de recherche furent donnés à la Loyola University New Orleans Special Collections & Archives[6].

Bibliographie (non exhaustif)[modifier | modifier le code]

  • Joseph-Aurélien Cornet. Art Du Zaïre: 100 Chefs-d'oeuvre de la Collection Nationale. African-American Institute, 1975 - Art, Congolese (Democratic Republic) - 132 pages
  • Joseph-Aurélien Cornet, Victor Bol. Moseka Yogo Ambake. Museum am Rothenbaum|Hamburgisches Museum für Völkerkunde, 1994 - 23 pages
  • Joseph Aurélien Cornet. Zaïre: volken, kunst, kultuur. Mercatorfonds, 1989 - Art, Congolese (Democratic Republic) - 407 pages
  • Joseph-Aurélien Cornet, Musée de Louvain-la-Neuve, Nicole Ledent, Anne Massaux, Christine Thiry, Bernard Van den Driessche, Ignace Vandevivere. Collections africaines: Florilège. Musée de Louvain-la-Neuve, 2000 - Art - 110 pages.
  • Joseph-Aurélien Cornet, « Zaïre, l'Institut des musées nationaux », in Critica d'Arte Africana, printemps 1984, p. 84-92

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Louis De Strycker, « In Memoriam: Joseph-Aurélien Cornet, 1919-2004 », African Arts, vol. 37, no 2,‎ , p. 10 (JSTOR 3337953)
  2. « Institute du Musées Nationaux du Congo », sur Culture Congo (consulté le )
  3. De Strycker, « In Memoriam: Joseph-Aurélien Cornet, 1919-2004 », African Arts, vol. 37, no 2,‎ , p. 10 (JSTOR 3337953)
  4. « Joseph-Aurélien Cornet, F.S.C. Collection », sur Louisiana Digital Library (consulté le )
  5. De Strycker, « In Memoriam: Joseph-Aurélien Cornet, 1919-2004 », African Arts, vol. 37, no 2,‎ , p. 92 (JSTOR 3337953)
  6. « Preliminary Inventory of Joseph-Aurélien Cornet, F.S.C., Collection », sur J. Edgar & Louise S. Monroe Library (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]