José Luis Viejo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
José Luis Viejo
Defaut 2.svg
Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Équipes professionnelles
1971-1974 La Casera-Peña Bahamontes
1975-1976 Super Ser
1977-1978 Kas-Campagnolo
1979-1981 Teka
1982 Zor-Helios
Principales victoires
1 étape du Tour de France (1976)

José Luis Viejo Gómez (né le à Azuqueca de Henares et mort le [1]) est un coureur cycliste espagnol, professionnel de 1971 à 1982. En 1976, il remporte une étape du Tour de France avec 22 minutes et 50 secondes d'avance sur le deuxième, soit le plus grand écart d'après guerre[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1971, José Luis Viejo termine troisième du championnat du monde sur route amateurs à Mendrisio. La même année, il gagne le Tour de Tolède et le Tour de Navarre. L'année suivante, il remporte le classement général ainsi que deux étapes du Tour de Pologne. Il participe également aux Jeux olympiques de Munich, où il se classe 37e de la course sur route et 12e du contre-la-montre par équipes.

De 1973 à 1982 Viejo est coureur professionnel. Durant ces années, il remporte plusieurs étapes, en particulier dans les grandes courses en Espagne. Il participe à quatre reprises au Tour de France. En 1976, il s'adjuge la onzième étape entre Montgenèvre et Manosque, après une échappée en solitaire de plus de 160 kilomètres, avec un avantage record de 22 minutes et 50 secondes[3],[4]. Cela fait de lui le vainqueur de l'étape avec le plus grand écart par rapport au deuxième, de l'histoire du Tour depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale[1]. Sa ville natale Azuqueca de Henares célébre ce succès avec un feu d'artifice, enregistré par sa femme sur un magnétocassette pour qu'il puisse l'écouter à son retour[5]. Il se classe également cinquième du Tour d'Espagne 1977.

Après sa retraite du cyclisme, Viejo, père de cinq enfants, a ouvert à Azuqueca de Henares, un magasin de sport, qui est devenu plus tard une agence de loterie[5]. Il est mort en 2014 après une longue maladie. Peu de temps avant, à Azuqueca, une place est nommée en son honneur : la « Plaza de Jose Luis Viejo »[5]. En 2015, une cyclo est créée en sa mémoire, la Marcha Cicloturista Homenaje a Jose Luis Viejo[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1973 : abandon (9e étape)
  • 1975 : 25e
  • 1976 : 31e, vainqueur d'étape
  • 1979 : abandon (12e étape)

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Tour de France stage win record holder José Viejo dies », sur cyclingweekly.co.uk,‎
  2. Tour de France: les records à battre
  3. Etape 11 : Montgenèvre - Manosque - La Grande Boucle
  4. Les mémoires de Mangeas sur velo101.com
  5. a, b et c (es) Fallece José Luis Viejo, el fugado con más ventaja en el Tour
  6. Marcha Cicloturista Homenaje a Jose Luis Viejo sur rockthesport.com

Liens externes[modifier | modifier le code]