Jonathan Bourhis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le basket-ball
Cet article est une ébauche concernant le basket-ball.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jonathan Bourhis Portail du basket-ball
Defaut.svg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Tours, Indre-et-Loire
Date de décès (à 19 ans)
Lieu de décès Veuvey-sur-Ouche, Côte-d'Or
Taille 1,82 m (6 0)
Poids 80 kg (176 lb)
Situation en club
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
-2005
2005-2009
Tours
Dijon
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2008-2009
2009-2010
Dijon
Dijon
2,0
4,3

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Jonathan Bourhis ( à Tours - ) était un joueur professionnel français de basket-ball évoluant au poste de meneur à Dijon. Il était l'un des meilleurs espoirs français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des saisons avec les espoirs, dont une dernière en 2008-2009 ponctuée d'une première place aux points 19,9 points et aux passes, il signe un premier contrat professionnel avec la JDA de Dijon.

Avec les sélections de jeunes, il dispute le Championnat d'Europe Juniors, compétition dont il termine à la quatrième place. Durant cette compétition, il est le quatrième marqueur avec 6,5 points en 12 minutes de moyenne. En 2009, il dispute le Championnat du monde des moins de 19 ans qui se déroule en Nouvelle-Zélande. La France termine à la huitième place. Bourhis marque 10 points de moyenne pour 24 minutes.

Il est décédé à 19 ans dans un accident de la route. Sa voiture a quitté la route à cause du brouillard et a terminé dans le canal de Bourgogne à proximité de Dijon[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Meilleur marqueur du championnat espoirs 2008-2009.
  • Meilleur passeur du championnat espoirs 2008-2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. basket.blog.lemonde.fr, consulté le 01/11/2009