Jokkmokk (commune)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jokkmokk
Jokimukan kunta (fi)/ Johkamohkki gielda (smi)
Blason de Jokkmokk
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suède Suède
Province historique Laponie
Comté Norrbotten
Siège Jokkmokk
Démographie
Population 4 923 hab. (2019)
Densité 0,27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 66° 37′ 00″ nord, 19° 50′ 00″ est
Superficie 1 814 300 ha = 18 143 km2
Localisation
Localisation de Jokkmokk
Carte de localisation de la commune dans son comté.
Géolocalisation sur la carte : Suède
Voir sur la carte administrative de Suède
City locator 14.svg
Jokkmokk
Géolocalisation sur la carte : Suède
Voir sur la carte topographique de Suède
City locator 14.svg
Jokkmokk

La commune de Jokkmokk est une commune suédoise du comté de Norrbotten. 4923 personnes y vivent[1]. Son siège se situe à Jokkmokk.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Jokkmokk correspond aux mots samis "rivière" et "coude", car la ville est située à proximité d'un coude de la rivière voisine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité est la deuxième plus grande en superficie de toutes les municipalités suédoises et est, avec une superficie de 19 477 km2, légèrement plus petite que la Slovénie ou l'État américain du New Jersey.

La municipalité est située dans les montagnes scandinaves, en Laponie suédoise, et est peu peuplée. Une grande partie de la région a été l'habitat du peuple Sami qui élève des rennes depuis des milliers d'années et a pour cette raison été protégée en tant que site du patrimoine mondial de l'UNESCO sous le nom de Région de Laponie. Cette région est divisée en gros en deux parties : les plaines de l'est et la région montagneuse de l'ouest.

La commune compte par ailleurs quatre parcs nationaux: Sarek, Muddus, Padjelanta et Stora Sjöfallet.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Jokkmokk n'a jamais été fusionnée avec une autre entité et est donc restée inchangée depuis que les municipalités ont été créées en Suède en 1863.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Les armoiries municipales de Jokkmokk représentent la centrale hydroélectrique, le symbole de Luleå (à laquelle Jokkmokk a appartenu jusqu'en 1673), et les marteaux traditionnels sami.

Localités[modifier | modifier le code]

Énergie hydraulique[modifier | modifier le code]

La Luleälven et la Lilla Luleälven traversent la commune. Six des dix plus grandes centrales hydroélectriques sont situées dans la région, notamment Harsprånget (977 MW), Porjus (480 MW) et Messaure (460 MW). Il y a un total de 21 centrales hydroélectriques dans la région, neuf de plus de 100 MW, huit de plus de 200 MW et quatre de plus de 400 MW.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :