John Yalley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (juin 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

John Yalley
Surnom David Wanyou
Activité principale Rockeur
Genre musical Pop rock
Années actives Depuis 1985
Site officiel (fr) « johnyalley.com »

John Yalley (né David Wanyou en 1955 à Ony-Babré, à Gagnoa) est un chanteur ivoirien.

Parcours[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, il prend le nom de John Mayal. C’est le temps où il écume les boites abidjanaises en compagnie de son groupe, les Black devils. Il rejoindra plus tard « Les Scorpions » puis "Les Shafts", après avoir été connu comme danseur de Ziglibithy aux côtés d’Ernesto Djédjé, Pape de ce genre.

En 1985, il apparait sur une scène du stade Houphouët-Boigny avec des sonorités qui laissent le public pantois : le zêzê-pop. Devant ce genre qui semble « baroque » à ses contemporains, John Mayal ne connaitra pas le succès escompté.

Mais dès les années 1990, commence pour le Zêzê-pop, l’ascension irrésistible. John Mayal, devient John « Yalley ». Le nom porte à lui seul la souffrance des jeunes générations, en proie à la difficile équation de l'insertion professionnelle. « Yalley », ne signifie-t-il pas « souffrance » en Bété?

Plus tard John Yalley crée « les Kyffys » (les chefs), un groupe transnational et prend alors le nom de John Kyffys, « Chef de la tribu des Canégnons ».

Avec ses compagnons du groupe Les Kyffys, John Yalley connait un succès fulgurant, aussi bien en Côte d'Ivoire qu'en dehors des frontières de son pays d'origine.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Tchétché (1990)
  • Zêzê Pop expérience (1994)
  • Zêzê Steady (1998)
  • Destiny (2002)