Gagnoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gagnoa
Grande Pharmacie de Gagnoa
Grande Pharmacie de Gagnoa
Administration
Pays Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
District Gôh-Djiboua
Région Gôh
Département Gagnoa (préfecture)
Maire
Mandat
Médji Bamba
2011–2020
Démographie
Gentilé Gagnolais
Population 153 935 hab. (2014)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Coordonnées 6° 08′ 00″ Nord 5° 56′ 00″ Ouest / 6.13333, -5.93333
Altitude Min. 209 m – Max. 431 m
Superficie 211 900 ha = 2 119 km2
Divers
Langue(s) parlée(s) Français, Bété
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

Voir la carte administrative de Côte d'Ivoire
City locator 14.svg
Gagnoa

Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire

Voir la carte topographique de Côte d'Ivoire
City locator 14.svg
Gagnoa
Liens
Site web mairiedegagnoa.ci

Gagnoa, importante ville de la boucle du cacao[1],[2], est la capitale de la région du Gôh située au centre ouest de la Côte d'Ivoire. Gagnoa est la huitième plus grande ville du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La ville fait partie de la région du Gôh (anciennement Fromager) dont elle est le chef-lieu.

Climat[modifier | modifier le code]

Gagnoa fait partie du sud de la Côte d'Ivoire au climat très humide et qui connait quatre saisons : d'avril à la mi-juillet : grande saison des pluies ; de la mi-juillet à septembre : petite saison sèche ; de septembre à novembre : petite saison des pluies ; de décembre à mars : grande saison sèche. Les températures varient de 21 à 35°[3],[4].

Végétation[modifier | modifier le code]

Gagnoa est située dans une zone forestière dense, aujourd'hui fortement dégradée par la culture omniprésente du cacaoyer.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Gagnoa est arrosée par l’affluent du Sassandra, le Davo sur sa rive droite qui lui-même se ramifie également sur sa rive droite en un affluent appelé Guéri.

Administration[modifier | modifier le code]

Une loi de 1978[5] a institué 27 communes de plein exercice sur le territoire du pays.

Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
1980 PDCI-RDA Homme politique élu
1985 PDCI-RDA Homme politique élu
1990 Alassane Salif N`Diaye PDCI-RDA Homme politique élu
1995 Arsène Sibailly FPI Homme politique élu
2001 Roger Gnohité RDR Homme politique élu
2013 Medji Bamba RDR Homme politique élu

Société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Il était prévu d'organiser un nouveau recensement de la population du pays en 2008[6].

Évolution démographique
Recensement 1975 Recensement 1988 Recensement 1998 2008
42 285 85 563 107 124 125 647
Nombre retenu à partir de 1920 : Population sans doubles comptes

Éducation[modifier | modifier le code]

Le département de Gagnoa compte 230 écoles primaires, 12 établissements secondaires, un établissement secondaire technique et une école supérieure.

Enseignement primaire
Public

  • EPP Application

Enseignement secondaire
Lycée Public

  • Lycée moderne 1,2 et 3
  • Lycée professionnel[7]

Santé[modifier | modifier le code]

Le département compte un centre hospitalier régional (CHR), une maternité, un centre anti-tuberculeux, 67 centres de santé, un cabinet dentaire, deux cliniques et neuf officines de pharmacie.

Langues[modifier | modifier le code]

Article connexe : Langues en Côte d'Ivoire.

La langue vernaculaire de la région est le bété, mais dans la plupart des échanges, le français, langue officielle de la Côte d'Ivoire, est utilisé. De nombreuses personnes s'expriment également dans la langue véhiculaire qu'est le dioula.

Religion[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Archidiocèse de Gagnoa.

Gagnoa est le siège d'un archevêché catholique et compte une importante communauté musulmane ainsi que de nombreuses églises évangéliques.

Économie[modifier | modifier le code]

La région est essentiellement agricole : manioc (64 676 t), cacao (46 206 t), maïs (33 177 t), igname (25 562 t), riz (24 394 t), café (9205 t), banane plantain (2042 t) et les produits vivriers.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Cathédrale Sainte-Anne de Gagnoa
  • Remarquable portail de la sous-préfecture de Gagnoa : les grilles ont été réalisées dans les années 60 par les élèves du Centre technique sous la direction de leur professeur Marcel Henri à partir d'un dessin inspiré par Marie-France Huchet.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Le département compte 1 770 km de route dont 190 km bitumées, 69 km non bitumées et 1511 km de pistes villageoises. Il est également équipé d'un aérodrome. Sur les 163 villages que compte le département, 136 sont électrifiés.

Culture[modifier | modifier le code]

Depuis 2006, un Festival de la chanson et de la danse du monde bété est organisé pendant une semaine[8].

Sports[modifier | modifier le code]

La ville dispose d'un club de football, le Sporting Club de Gagnoa, sept fois finaliste de la Coupe de Côte d'Ivoire de football et vainqueur en 1976 et 1978 de la Coupe Félix-Houphouët-Boigny, qui évolue en MTN Ligue 1 et qui dispute ses matchs sur le terrain du stade Victor Biaka Boda, qui compte 20 000 places.

Comme dans la plupart des villes du pays, il est organisé, de façon informelle, des tournois de football à sept joueurs qui, très populaires en Côte d'Ivoire, sont dénommés maracanas. Un tournoi de Maracana, le tournoi SETACI, est organisé dans la ville[9].

Le handball est également pratiqué, particulièrement par les filles, élèves du lycée de la ville.

Le basket-ball est aussi pratiqué dans la ville de Gagnoa. Depuis 2011, l'association GOZO PLAY GROUND[10] organise une semaine de basket-ball au cours de laquelle des acteurs nationaux de ce sport viennent à Gagnoa pour donner leur savoir aux amoureux de la balle au panier vivant dans la région du GOH. À la fin de cette semaine un tournoi des villes est organisé. Cette semaine à lieu pendant le mois d'août au centre culturel de gagnoa (place Laurent GBAGBO). Le CCRD, le collège ZADI et le collège Saint Jean encouragent l'évolution du basket-ball dans la ville de Gagnoa.

Personnalités liées à la région[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]