John Mair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Mair (athlète).
John Mair

John Mair (14671550) est un philosophe écossais très admiré à son époque et très influent sur ses pairs. C'était un professeur reconnu dont les travaux ont été publiés un peu partout en Europe. Son conservatisme et son scepticisme, ainsi que son approche logique des textes comme Aristote ou la Bible, sont moins prisés à l'époque de l'humanisme. Son influence sur la logique (avec l'analyse de la théorie des suppositions), en science (avec l'infiniment petit), en politique (plaçant le peuple au-dessus du roi), en droit international (établissant les droits humains dont disposaient les sauvages conquis par les Espagnols) a perduré pendant des siècles. Il était très curieux et très observateur, et utilisait son vécu pour illustrer les parties les plus abstraites de ses écrits.

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Brodie, A The Circle of John Mair: Logic and Logicians in Pre-Reformation Scotland, Oxford 1985
  • Brodie, A The Tradition of Scottish Philosophy Edinburgh 1990 Polygon (ISBN 0-7486-6029-1)
  • Durkan, J New light on John Mair Innes Review Vol IV Edinburgh 1954
  • Mair, John A history of Greater Britain, as well England as Scotland; translated from the original Latin and edited with notes by Archibald Constable, to which is prefixed a life of the author by Aeneas J.G. Mackay. Edinburgh University Press for the Scottish History Society, (1892).
  • Renaudet, Augustin, Préréforme et Humanisme à Paris pendant les premières guerres d'Italie (1494 -1516) Bibliothèque del l'Institut Français de Florence (Université de Grenobles 1st series Volume VI)' Édouard Champion Paris 1916
  • Thomas, H Rivers of Gold: the rise of the Spanish Empire London 2003 Weidenfeld and Nicolson (ISBN 0-297-64563-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]