Johannes Willms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johannes Willms
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
WurtzbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Johannes Willms (né le à Wurtzbourg) est un historien et un journaliste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Johannes Willms a passé sa jeunesse à Karlsruhe. Son père Günther Willms était juge à la cour fédérale de justice à Karlsruhe. Après son Abitur au Bismarck-Gymnasium Karlsruhe (de), il a étudié la philologie classique, l’histoire, l’histoire de l'art et la science politique à Vienne, à Séville et à l'université de Heidelberg. En 1975 il a passé son doctorat à Heidelberg auprès de Reinhart Koselleck. Ensuite, il a travaillé comme journaliste, d'abord pour la radio hessoise (Hessischer Rundfunk), après 1978 pour ZDF où de 1988 jusqu'à 1992 il a dirigé le magazine Aspekte (de) et a conçu l'émission télévisée Das Literarische Quartett[1]. Par la suite il a été de 1993 jusqu'à 2000 directeur littéraire de la Süddeutsche Zeitung jusqu'à ce qu'il allât à Paris en tant que correspondant en France ; c’est là qu’il est encore. En 2008 il a reçu le prix de l'Académie de Berlin.

À côté de son travail journalistique Willms a fait paraître plusieurs publications historiques scientifiquement étayées et qui s'adressent, pourtant, par leur contenu et par leur style à un large public. C’est l'histoire de la France qui est le sujet principal de son travail.

Publications[modifier | modifier le code]

Comme auteur[modifier | modifier le code]

  • Die Politik der officiers royaux auf den Etats Généraux 1576–1614. Diss. Heidelberg 1975
  • Nationalismus ohne Nation. Deutsche Geschichte von 1789 bis 1914. Claassen, Düsseldorf 1983, (ISBN 3-546-49695-7) Fischer Taschenbuch, Francfort-sur-le-Main 1985, (ISBN 3-596-24350-5)
  • Paris. Hauptstadt Europas 1789–1914. Beck, Munich 1988, (ISBN 3-406-33387-7)
    • Paris. Hauptstadt Europas 1800–1914. Beck, Munich 2000, (ISBN 3-406-42170-9) (um das erste Kapitel gekürzte Neuausgabe)
  • Bismarck – Dämon der Deutschen. Anmerkungen zu einer Legende. Kindler, Munich 1997, (ISBN 3-463-40296-3)
  • Bismarck – Dämon der Deutschen. Anmerkungen zu einer Legende. DTV, Munich 2015, (ISBN 978-3-423-34838-6) (Um ein Vorwort ergänzte Neuausgabe)
  • Napoleon. Verbannung und Verklärung. Droemer, Munich 2000, (ISBN 3-426-27210-5)
  • Die deutsche Krankheit. Eine kurze Geschichte der Gegenwart. Hanser, Munich 2001, (ISBN 3-446-20078-9)
  • Gebrauchsanweisung für Frankreich. Piper, Munich 2005, (ISBN 3-492-27544-3)
  • Napoleon. Eine Biographie. Beck, Munich 2005, (ISBN 3-406-52956-9); Pantheon, München 2007, (ISBN 978-3-570-55029-8)
  • Balzac. Eine Biographie. Diogenes, Zurich 2007, (ISBN 978-3-257-06624-1)
  • St. Helena. Kleine Insel, großer Wahn. Mare, Hambourg 2007, (ISBN 978-3-86648-060-5)
  • Napoléon III. Frankreichs letzter Kaiser. Beck, Munich 2008, (ISBN 978-3-406-57151-0)
  • Frankreich. Beck, Munich 2009, (ISBN 978-3-406-57853-3) (Die Deutschen und ihre Nachbarn, Band 6)
  • Stendhal. Biographie. Hanser, Munich 2010, (ISBN 978-3-446-23419-2)
  • Talleyrand. Virtuose der Macht 1754-1838. Beck, Munich 2011, (ISBN 978-3-406-62145-1).
  • Tugend und Terror. Geschichte der französischen Revolution. Beck, Munich 2014, (ISBN 978-3-406-66936-1).
  • Waterloo. Napoleons letzte Schlacht. Beck, Munich 2015, (ISBN 978-3-406-67659-8).

Comme éditeur[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et récompenses[modifier | modifier le code]

  1. Mentionné dans l'émission de la télévision suisse Literaturclub du 29 juin 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]