Johann Vesque von Püttlingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johann Vesque von PüttlingenJohann Hoven
Description de l'image Johann Vesque von Püttlingen.jpg.

Naissance
Opole, Drapeau de la Pologne Pologne
Décès (à 80 ans)
Vienne
Activité principale Compositeur

Johann Vesque von Püttlingen, dit Johann Hoven, né à Opole en Pologne le et mort à Vienne le , est un compositeur autrichien de musique romantique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre d'une vieille famille de Lorraine d'Uckange, émigrée dans l'empire d'Autriche-Hongrie, les Vesque de Puttelange, il fut l'ami de Schubert, de Mendelssohn et de Schumann, et publia un certain nombre de compositions à partir de 1828, essentiellement dans le répertoire vocal lyrique.

Il composa 330 lieder (Ironische Lieder) et 9 opéras, tels que Turandot (1838) et Jeanne d'Arc (1840), ainsi que de nombreuses chansons.

Hoven est un pianiste et compositeur réputé en Autriche, certes considéré comme un dilettante. On lui doit aussi une vingtaine d'œuvres religieuses (notamment des messes) et profanes (des quatuors). Ses œuvres figurent au répertoire de la bibliothèque de Vienne et du Musikverein et ont donné lieu à quelques interprétations aux États-Unis, en Allemagne et en Autriche (essentiellement les lieders).

Depuis 2007, un festival a été créé pour promouvoir son œuvre et plusieurs œuvres importantes ont été rénovées et interprétées en France dans le cadre du printemps musical en pays mosellan, berceau familial de la famille Vesque : Offertorium confiteror tibi, plusieurs lieders de son œuvre majeure Heimkehr[1], et des pièces pour piano. En 2008, dans le cadre de la deuxième édition du festival, sera jouée pour la première fois depuis 150 ans l'œuvre orchestrale (dit pot pourri) de l'opéra Jeanne d'Arc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Heimkehr constitue l'un des plus vastes cycles de lieders de l'histoire de la musique.

Liens externes[modifier | modifier le code]