Jimmie C. Holland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jimmie C. Holland, née Jimmie Allen Coker à Forney (Texas) le et morte le à Scarsdale (New York), est une psychiatre américaine. Elle est l'une des fondateurs du domaine de la psycho-oncologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jimmie Allen Coker est née à Forney au Texas le [1],[2]. Elle obtient son diplôme de médecine au Baylor College of Medicine à Houston, en 1952, et sa certification en psychiatrie en 1966[3]. Elle enseigne et exerce comme médecin à l'université d'État de New York à Buffalo, et à l'hôpital Montefiore de la faculté de médecine de l'hôpital Albert Einstein à New York. Elle contribue à créer un service de psychiatrie, dont elle prend ensuite la direction, au centre de cancérologie du New York Memorial Sloan-Kettering (MSK)  (1977-1996). Elle est professeure d'oncologie psychiatrique et titulaire de la chaire professorale Wayne E. Chapman[4] au MSK. Durant ses années professionnelles au MSK, elle crée le centre de formation et de recherche en psycho-oncologie des États-Unis. En 1984, elle publie le premier cours dans cette discipline à Sloan-Kettering, puis un manuel en 1989.

En 1977, elle participe à la création d'un service au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center[5]. Ce programme a été l'un des premiers de son genre dans le traitement du cancer, et a permis la formation de psychologues spécialisés dans les questions spécifiques aux personnes atteintes de cancer[6],[7].

Elle fonde l'American Psychosocial Oncology Society (d'abord connue comme l'American Society of Psychosocial and Behavioral Oncology/AIDS) en 1980, et cofonde l'International Psycho-Oncology Society  (IPOS) en 1984. Elle a incité l'American Cancer Society (ACS) à se préoccuper des questions psychosociales et comportementales au début des années 1980. Elle est co-rédactrice en chef de la revue Psycho-Oncology[8].

Son mari, James F. Holland, est un oncologue et une figure importante des débuts de la chimiothérapie du cancer[9].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Psycho-oncology, Oxford University Press, 1998

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Medal of Honor for Clinical Research, American Cancer Society
  • 1995 : membre de la National Academy of Medicine

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jimmie Allen Coker - Texas Birth Certificates, 1903-1935 (Certificat de naissance) », sur FamilySearch (consulté le 5 janvier 2018)
  2. (en) « Jimmie Holland, Who Cared for the Cancer Patient's Mind, Dies at 89 », sur The New York Times, (consulté le 4 janvier 2018)
  3. National Library of Medicine, Changing the Face of Medicine.
  4. « Jimmie C. Holland, MD », Memorial Sloan Kettering Cancer Center (consulté le 28 mars 2016)
  5. (en) Elizabeth Rosenthal, « Scientist at Work: Jimmie Holland; Listening to the Emotional Needs of Cancer Patients », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mars 2016)
  6. http://www.ascopost.com/issues/december-26-web-announcement/oncology-world-mourns-the-loss-of-jimmie-c-holland-md-founder-field-of-psycho-oncology
  7. (en) AP, « Holland, Psychiatrist Who Helped Cancer Patients Cope, Dies », The New York Times, (consulté le 2 janvier 2018).
  8. « Psycho-Oncology », John Wiley & Sons (consulté le 28 mars 2016)
  9. Ronald Piana, « A tribute to James F. Holland, MD, in celebration of his 90th birthday », American Society of Clinical Oncology, (consulté le 28 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jimmie C. Holland, « History of psycho-oncology: overcoming attitudinal and conceptual barriers », Psychosomatic Medicine, vol 64(2), Mar-Apr, 2002, p. 206-221 PMID 11914437

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]