Jeudi de l'argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Historique du prix de l'argent sur 1960-2011 montrant le Jeudi de l'Argent en 1980
Historique du prix de l'or sur 1960-2011 montrant le Jeudi de l'Argent en 1980

Le Jeudi de l'argent (en anglais : Silver Thursday) est une spéculation sur l'argent ayant eu lieu en 1979 et 1980.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nelson Bunker Hunt et William Herbert Hunt ont commencé à accumuler de grandes quantités d'argent. En 1979, ils avaient presque cornérisé le marché général de l'argent[1]. Dans les neuf derniers mois de 1979, les frères ont gagné une somme estimée entre deux et quatre milliards de dollars, grâce à une quantité d'argent possédée avoisinant les 100 millions d'onces (soit environ 3 000 000 kg)[2].

Pendant que les frères Hunt accumulaient le métal qui allait devenir précieux, les prix des contrats à terme et des lingots d'argent, entre 1979 et 1980 sont passés de 11 $ à 50 $ par once, en janvier 1980. Les prix de l'argent sont retournés à leur cours « normal » deux mois plus tard. Le jour où le cours de l'argent a le plus chuté a été nommé le « Jeudi de l'argent ».

En , Hunt a déposé le bilan pour faillite selon le chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis, en grande partie due a des poursuites judiciaires intentées contre sa spéculation sur l'argent.

En 1989, une décision[réf. nécessaire] de la Commodity Futures Trading Commission des États-Unis condamne Hunt à une amende de 10 millions de dollars, et lui interdit la négociation de produits de base, à la suite de sa tentative de domination du marché de l'argent. De plus, il a dû régler plusieurs millions de dollars au fisc américain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Texas Monthly, vol. 29, p. 78
  2. « Bunker Hunt's Comstock Lode », Time magazine, vol. 115,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]