Jenny-Laure Garcin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garcin.
Jenny-Laure Garcin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jenny-Laure Garcin née le et morte le à Paris est une artiste peintre, réalisatrice et critique d'art française.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1935 à 1937, Jenny-Laure Garcin expose avec le groupe Abstraction-Création. Sa première exposition a lieu en 1936, à Paris.

Elle interrompt sa pratique picturale pour préparer une thèse sur l'influence du rêve dans l'art pictural.

À partir de 1948, elle réalise des courts-métrages sur des poèmes d'Arthur Rimbaud, Apollinaire ou Saint-John Perse. Gaston Bachelard préface son exposition de 1957. Elle publie une importante bibliographie sur le peintre Grandville[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Catalogues d'exposition[modifier | modifier le code]

  • Peintures récentes de Laure Garcin, du 22 avril au 4 mai 1936..., Paris : Galerie Jeanne Bucher-Myrbor , 1936
  • Laure Garcin : peintures récentes : recherches des structures dans lesquelles existe à l'état virtuel le dynamisme des métamorphoses, Paris, Galerie 9-9, 1972
  • Laure Garcin, Paris, 5 au 20 décembre 1963, Paris, Galerie Coard, 1963

Ouvrages sur l'art[modifier | modifier le code]

  • Le Dynamisme des métamorphoses, 1975
  • Le Rêve et Grandville, Paris, École du Louvre, 1956
  • L'Évolution de l'art abstrait vers un art de synthèse symbolique, Paris, Presses Universitaires de France, 1937
  • Le Cinéma d'animation peut-il apporter une dimension nouvelle aux arts plastiques ?, Paris, 1962
  • L'art contemporain : Mort de l'art, Paris, 1971-1972
  • Grandville-le-Visionnaire (1803-1847) : sa vie, son œuvre, 1948
  • Granville, visionnaire, surréaliste, expressionniste, Paris, Busson, 1947
  • J.J. Grandville : révolutionnaire et précurseur de l'art du mouvement, Paris, Éric Losfeld, 1970
  • Le Drame de l'art contemporain..., Revue d'esthétique générale, 1953
  • L'Évolution de l'art abstrait vers un art de synthèse symbolique, Paris, Presses Universitaires de France, 1937
  • A propos d'un film de court-métrage, Paris, les Temps modernes, 1958
  • Peinture et film d'animation, Paris, les Temps modernes 1964
  • Le Rêve et Grandville, Paris,École du Louvre, 1956

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]