Jean Pain (inventeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Pain
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
VillecrozeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Jean Pain, né le en Suisse et décédé à Villecroze le , est un inventeur français auteur du compostage de broussailles, précurseur de la permaculture et du bois raméal fragmenté (BFR), et du gaz de broussailles, chevalier du Mérite agricole[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean et sa femme, Ida, ont vécu près du Domaine des Templiers dont ils ont la charge de gardiennage, sur un domaine boisé de 241 hectares à Villecroze dans le Var, dans le sud de la France.

Dans les années 1960 et 1970, il développe un système de compostage de broussailles pour produire un humus très riche lui permettant de faire du maraichage très productif sans intrant chimique, sans arrosage, ni désherbage. Il utilise également la chaleur produit lors de la fermentation du compost[2].

Il perfectionne ensuite sa méthode en broyant les broussailles et les rameaux des arbres. Il conçoit un broyeur lui permettant d'obtenir une matière première de qualité que le chercheur canadien Gilles Lémieux nommera bois raméaux fragmentés (BFR) en 1986.

Il combine enfin son compost avec au centre une petite unité de méthanisation. Cette solution lui permet de produire du méthane pour faire fonctionner un générateur d'électricité, des gazinières, et alimenter sa 2 CV en carburant. Il ajoute un serpentin pour chauffer de l'eau à 60 °C, à un rythme de 4 litres par minute, pour l'usage domestique et le chauffage[3],.

A partir de 1973, sa femme Ida rédige des ouvrages présentant les inventions de son mari, publiés en français, anglais, allemand, espagnol et néerlandais[4]. Jean Pain est mort d'un cancer de la vessie en 1981, à l'age de 52 ans.[5]

Postérité[modifier | modifier le code]

L'entreprise Jean Pain continue en 2020 à vendre des broyeurs[6]. Une association belge nommé Comité Jean Pain entretient un centre d'expérimentations et de formation aux techniques de broyage et de compostage à Londerzeel en Belgique[7],[8]. D'autres structures continuent à composter des copeaux de bois de haies en utilisant sa méthode[9],[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de Jean Pain
  2. Nicolas Poulain, « L’homme qui tire de l’énergie des broussailles », Sélection du Reader’s Digest,‎ (lire en ligne)
  3. Maurice Sardou TF4, « Le gaz de broussailles - Vidéo de 5' -15 Juin 1979 », sur www.ina.fr
  4. Ida et Jean Pain, Les méthodes Jean Pain, Groshadams productions (lire en ligne)
  5. ETIENNE BONVALLET, « Jean Pain, Inventeur du compost de Broussailles, précurseur du BRF. », sur www.jean-pain.com (consulté le 3 décembre 2018)
  6. « Catalogue de l'entreprise »
  7. « Site de l'ASBL Comité Jean Pain »
  8. Véronique Philippot - Mémoire de master, Approche ethnologique de la pratique du compostage collectif citadin - Les vertus éco-citoyennes à l'épreuve de l'enquête, Paris, Muséum national d’histoire naturelle en cohabilitation avec AgroParisTech, , 107 p. (lire en ligne), pages 70-75
  9. Thibaut Schepman, « Le compost magique de Jean Pain, invention française (presque) oubliée », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 3 décembre 2018)
  10. Pierre, « Réalisation d'un réacteur Jean Pain », (consulté le 3 février 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]