Jean Feldmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Feldmann
Naissance
Paris, France
Décès (à 73 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
biologiste marin, algologue marin
Autres activités
Président de l'International Phycological Society
Conjoint
Geneviève Mazoyer

Jean Feldmann (1905–1978) est un biologiste français, spécialisé dans l'étude des algues marines[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Feldmann est né le 25 juin 1905 à Paris[2]. Il a initialement étudié la pharmacie, obtenant son premier diplôme en 1929, avant de se porter son attention sur les algues marines[1]. En 1933, il est devenu assistant à l'Université d'Alger, où il a passé un doctorat en in 1937, épousé son assistante, Geneviève Mazoyer, en 1938, et où il est devenu professeur en 1948[1]. Le couple a déménagé à Paris quand Jean a accepté un poste dans l'institution devenue l'Université Pierre-et-Marie-Curie. Ils y sont restés jusqu'à sa retraite en 1976[1]. Il est décédé subitement le 18 septembre 1978[1],[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

Feldmann a publié près de 220 travaux scientifiques, principalement sur les algues marines, mais également sur divers champignons, mousses, algues d'eau douce et plantes à fleur[1]. Il croyait fortement en la coopération scientifique internationale[3] et, ayant co-fondé la Société Phycologique de France en 1955, il était un fervent défenseur de la fondation de l'International Phycological Society[1], dont il a été le président de sa création en 1961 jusqu'à sa retraite[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) « Feldmann, Jean (1905–1978) », Global Plants, JSTOR (consulté le 10 février 2016)
  2. a et b (en) P. Gayral, « Jean Feldmann (1905–1978) », Société botanique de France. Lettres Botaniques, vol. 126, no 2,‎ , p. 261-266 (DOI 10.1080/01811797.1979.10824395)
  3. a et b (en) « The Feldmann Fund », International Phycological Society (consulté le 10 février 2016)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]