Jean Blanchard (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Blanchard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Instruments

Jean Blanchard est un musicien français prolifique, spécialiste de la cornemuse du Centre de la France[1]. Chanteur, il joue également du violon, de l'accordéon diatonique, et du banjo. Cofondateur du groupe de musique folk La Bamboche, il est un des grands acteurs du renouveau folk en France à partir des années 1970[2]. Il œuvre en tant que musicien, collecteur, fondateur d'institution et formateur.

Son frère, René-Paul Blanchard, est également musicien.

Œuvre instituante[3][modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Jean Blanchard est né près de Bourges, en Berry. À partir de la fin des années 1950, alors qu’il n’a que 6 ou 7 ans, il fréquente deux groupes folkloriques berrichons : « Notre Berry » et les « Thiaulins de Lignières ». Il y découvre les danses et musiques traditionnelles du Berry, mais aussi le collectage des musiques et traditions populaires, en accompagnant des membres des groupes folkloriques lors d’enquêtes de terrain.

Il fait ses études à Lyon, où, après une formation d'ingénieur à l'INSA, il participe à la branche lyonnaise du mouvement folk au sein, notamment, de La Chanterelle, le folk-club local, alter ego du Bourdon à Paris. Apprenant le violon traditionnel, l'accordéon diatonique et la cornemuse, il participe à la création du groupe La Bamboche en 1973.

Pendant près de dix ans, il sillonne les routes de France et d'Europe avec La Bamboche, le groupe français de musique folk qu'il a fondé en 1972 (avec Jacky Bardot, Bernard Blanc et Jacques Boisset) et collecte lui-même via des enregistrements de nombreux témoignages, chants, danses, musiques, de la tradition orale.

Collectage[modifier | modifier le code]

Les enregistrements de mélodies traditionnelles réalisés par Jean Blanchard avec d'autres de 1970 à 1977 constituent un fonds qui a été déposé au CMTRA. En tant que patrimoine oral, ils sont en libre accès sur des sites dédiés[4].

Formation[modifier | modifier le code]

Jean Blanchard est titulaire du Certificat d'Aptitude de professeur de musiques traditionnelles depuis 1987. Il obtient un DEA de musicologie à l'Université Lyon-II en 1992, avec le travail "Mémoire, musique, et écritures musicales".

Institutions et enseignement[5][modifier | modifier le code]

Jean Blanchard enseigne la cornemuse du Centre et les musiques du Centre de la France. Il se produit lors de conférences, stages ou, plus simplement, de cours instrumentaux, pour transmettre les techniques musicales et instrumentales acquises tout au long de ses voyages et enseigner les répertoires.

Conservatoire de Clermont[modifier | modifier le code]

Il fonde et dirige le Département de musiques traditionnelles du Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand.

Cmtra à Villeurbanne[modifier | modifier le code]

Avec Eric Montbel, Jean Blanchard fonde le Centre de Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes à Villeurbanne (CMTRA) en 1991[6]. Ils le codirigent jusqu'en 2001, puis Jean le dirige seul jusqu'en 2005. Il y est responsable des ateliers musicaux.

Université Lyon 2[modifier | modifier le code]

A l'Uiversité Lyon 2, Jean Blanchard est chargé de cours sur les métissages musicaux à l’IUP Métiers des Arts et de la Culture, en anthropologie, et en ethnomusicologie.

Cefedem à Lyon[modifier | modifier le code]

En 2000, Jean Blanchard inaugure la direction des musiques traditionnelles du Cefedem Auvergne-Rhônes-Alpes de Lyon[7], lui-même créé en 1990. Il forme ainsi au Diplôme d'Etat les futurs professeurs de musique traditionnelle

Festivals[modifier | modifier le code]

Jean Blanchard assume par ailleurs de nombreuses responsabilités artistiques, notamment au Festival Les Jeudis des musiques du Monde, aux Rencontres Internationales de Luthiers et Maîtres-Sonneurs de Saint-Chartier, aux Rencontres Méditerranéennes de Nyons.

Œuvre musicale[modifier | modifier le code]

Esthétique[8][modifier | modifier le code]

De 1970 à 1980, avec La Bamboche, Jean Blanchard reprend des airs traditionnels dans le but de faire danser, d'animer les bals folks. La priorité est au swing, à la cadence. Il faut noter également que Jean Blanchard n'a cessé de composer des mélodies, dans les carrures de danse et dans le style des airs collectés, en plus de les reprendre. Dans les plus grands ensembles, un travail d'harmonisation, de polyphonie qui est effectué autour des lignes menues des mélodies traditionnelles. Mais dès les premiers enregistrements en solo ou duo, Jean Blanchard présente ces mélodies sans ou avec très peu d'accompagnement. L'attention se porte sur la matière sonore. Plus récemment, il approfondit cette démarche en jouant consciemment sur les effets acoustiques des bourdons de la cornemuse.

"La confrontation des deux systèmes ouvre un espace subtil d’expression musicale, entre résonances naturelles lumineuses et la recherche de battements entre fréquences proches, aux couleurs plus sombres"[8].

Jean Blanchard semble avoir abandonné l'idée qu'il faille moderniser le fond traditonnel. Il indique son rapport à la question de la modernité en citant Ludwig Wittgenstein.

″Mon idée n’est pas de rafraîchir un ancien style. Il ne s’agit pas de prendre d’anciennes formes et de les ordonner selon les exigences du goût nouveau. Ce dont il s’agit en réalité, c’est de parler, peut-être inconsciemment, la langue ancienne, mais de la parler de telle manière qu’elle appartienne au nouveau monde, sans pour autant appartenir nécessairement au goût de celui-ci.″

Il affirme cependant ne pas avoir une "explication claire au plaisir, à la nécessité qu’il peut y avoir à pratiquer des répertoires anciens issus d’une société maintenant disparue". Il demeure curieux d'expériences de toutes sortes. Mais il reste convaincu des virtualités, des forces présentes dans toute la musique monodique collectée.

"La force de ces témoignages est prenante, et au fil des ré-écoutes se révèlent de grandes subtilités d’interprétations, des effets de timbre, des notes au tempérament particulier, des mélismes, des ornements légers et changeants."[8]

Groupes de musique[modifier | modifier le code]

Discographie[9],[10][modifier | modifier le code]

Cette discographie regroupe l'ensemble des enregistrements où la contribution de Jean Blanchard est décisive. En 2020, avec 24 albums ou film, cela représente plus de 350 plages et près de 500 mélodies enregistrées, puisque les plages comportent souvent des suites. Les trois sections ne sont pas chronologiques. Elles désignent trois moments de la musique de Jean Blanchard, qui demeurent arbitraires en partie. Les six albums enregistrés avec La Bamboche entre 1973 et 1980 signent le grand départ dans un esprit folk, où les airs traditionnels sont arrangés assez librement. La section "Autres formations" regroupe des expériences diverses, formation de bal, plus ou moins grands ensembles où la musique est d'abord au service du swing et de la danse. Enfin, avec ses enregistrements en duo et solos, une mise en valeur sobre et intime, presque "classique" du répertoire est proposée.

Solos et duos[modifier | modifier le code]

  • Jean Blanchard, Au vrai Chic berrichon, AEPEM, 2018
    1. Ton ruban bleu / Bourrée à Rameau
    2. Tournante du haut-berry / Dans l’fond d’ceux prés
    3. En passant sur le pont qui tremble
    4. Polka de Jeu-Maloche
    5. Oh ! si tu t’en vas
    6. En traversant les plaines / Bourrée à Marsillat
    7. La rivière de Loire est grande
    8. Le fendeur / Aubade à la fiancée
    9. Quand la bergère s’en va aux champs
    10. Bourrée de La Châtre
    11. Scottish à Lucien Guillemain
    12. Polka du Maréchal de La Pérelle
    13. En revenant de Nantes
    14. Au régiment / A Verneuil
    15. Bourrée d’Auvergne / Bourrée à trois temps
    16. Bourrée carrée de Lucien Guillemain
    17. Mon père, ma mère / Cadet Chavy
    18. Chanson du vin nouveau / Il est joli ton cati
    19. J’avais qu’un p’tit jeune amoureux
    20. Voilà six mois
  • Jean Blanchard, Cornemuses toutes nues, Bémol production, 2013
    1. Eul Proparen / Eul Chauchillon
    2. Le Mont Sauvage / Rue Du Midi
    3. Le Gargaillou / La Communale
    4. Lidognon
    5. Le Rêve De Dyulun / Le Roi Des Arlequins
    6. Valse Claire
    7. La Marivole / La Fugitive
    8. L'Ânerie / La Gare De Limoges
    9. C'est Du Propre / La Menteuse
    10. La Rose Rouge
    11. Les Grandes Misères / La Route De Plymouth
    12. L'Ardolle / Suzie-La-Malice
    13. Revenant De Lignières
    14. L'Amstelldamoise / Le Désert
    15. Quand Je Serai Arrivé
    16. Bel Après-Midi
    17. Le Solitaire
    18. Minuit Cinq
  • Éric Montbel et Jean Blanchard, Cornemuses du Centre, Unesco/Audivis, 1989
    1. Par un beau clair de lune/Dessur le pont du Rhône (trad)
    2. Bourrée de Benoit(trad) / La coulemelle (J.Blanchard) / La giatte du Coualhon (trad)
    3. Le retour du jardinier (J.Blanchard)
    4. Laderititou (trad) / Polka du lac (E.Montbel)
    5. N'aven tan dansa (trad)/Bourrée du mauconten (trad)
    6. Sur le pont d'Auron (J.Blanchard)
    7. Le juif errant (TRAD) / Réveillons réveillez (trad)
    8. Briolage (trad)
    9. Marche de Gavinet (trad) / Les hussards de la garde (trad)
    10. Sur le bord d'une fontaine (trad) / La joliesse (E.Montbel)
    11. Les gâteaux (J.Blanchard) / Le roi de Torelore (J.Blanchard)
    12. Chrétiens, réveillez vous (trad) / Jardin d'amour (trad)
    13. Bourrée de Thiers (trad) / Polka de Fort-Marais (E.Montbel)
    14. La corneille (J.Blanchard) / Le virelou (J.Blanchard)
    15. Le chariot d'or (E.Montbel) / Bourrée du lac (E.Montbel) / Marijean(J.Blanchard) / Le vieux canal (J.Blanchard)
    16. Adieu les filles de mon pays (Trad) / Mazurka (Trad)
    17. La tricotada (Trad)
    18. Saint Marthe (Trad) / Allez y et dites lui (Trad)
    19. Saint-Léon-sur-l'Isle (E.Montbel) / Souvenir de Chaumeil (J. Blanchard)
  • Jean Blanchard, Musiques pour cornemuses / Berry, Bourbonnais, Nivernais, Morvan et Basse-Auvergne, AMTA & Ocora, 1988
    1. La belle est au jardin d'amour
    2. Montagnarde de Saint-Sauve(trad) / Montagnarde de Latour (trad)
    3. Avril près de finir(trad)
    4. Tournante du haut-Berry(trad) / Dans l'fond d'ceux prés (trad)
    5. Voilà la Saint Jean (trad) / Le gouapeur (trad)
    6. Tantôt la grive (trad) / La chipougne (J. Blanchard)
    7. Le château de Beaufort (trad)
    8. Le galant indiscret (trad) / Le vieux moulin (J. Blanchard)
    9. Un jeune militaire(trad) / Marre de ramer (J. Blanchard)
    10. La grande aiguille (J. Blanchard)
    11. Bourrée de Fontfrin (trad) / Montagnarde (trad)
    12. Bourrée carrée (trad) / Bourrée d'Arthon (trad)
    13. La Pernette (trad) / Papa est en voyage (J. Blanchard)
    14. Faut s'embrasser (trad) / Voilà six mois que c'était le printemps (trad)
    15. La coccinelle (J.Blanchard) / Une oie, deux oies (J.Blanchard) / Cave et grenier (J.Blanchard)
    16. Un œuf (J. Blanchard) / Le dilettante (J. Blanchard)
    17. Le grand noir (J. Blanchard) / Le petit gris (J. Blanchard)
    18. Par chez nous, y s'marions tous (trad) / Branle du balais (trad) / La bourrée du Mont d'or(trad) / La p'tite jardinière (trad) / T'a perdu ton p'tit couteau (trad)
    19. Tel père (J.Blanchard) / Réveillez de Hautefage (trad)
    20. Mon père, ma mère m'ont marié (trad) / Cadet Chavy (trad)
    21. Bourrée de Chapdes-Beaufort (trad) / Bourrée de Tauve (trad)
    22. Les mariniers de Loire (trad)
    23. Les tartelettes (J.Blanchard) / Les deux oreilles (trad)
    24. Quand je serai arrivé dedans ces pays (J.Blanchard)
    25. Mazurka des Combrailles (trad) / Topette (J.Blanchard)
  • Éric Montbel et Jean Blanchard, Cornemuses, Hexagone, 1979
    1. Bransle carré,  La Jassona
    2. San Salvador, La petite jardinière
    3. Le pas du loup, Voici le retour du printemps
    4. Brunette, La planète
    5. La Chabra, Tout le long des bois d'Ardennes, La promenade du crabe(Éric Montbel)
    6. Le mariage du Capitaine (Jean Blanchard), Sylvestre Lo Ménétri (Éric Montbel), Un June pastre Somelhava, La fille de l'île (Jean Blanchard), Revenant de l'armée
    7. Valse de Vertoujit
    8. Le rat - Le chat (Jean Blanchard)
    9. Café du Poisson-Soleil (Éric Montbel)
    10. Avant-guerre (Jean Blanchard)
    11. La pastourelle d'Aubier dit Patafiole
    12. Sauteuse, Gitane (Éric Montbel)
    13. Villapourçon, Dans les yeux de Marie (Jean Blanchard).
  • Jean Blanchard, Accordéon diatonique, Marche, Limousin, Combrailles, Auvergne, Fréa Records, 1977
    1. La Bourrée à François / Te Te Rete
    2. Polka Du Quartier / Lou Boulontino
    3. Mazurka à Jabut / Vieille Mazurka
    4. Jolie Musette / Lou Moridon Cotet
    5. Scottish De Servant
    6. Bourrée De Marcillat
    7. En Combrailles
    8. Scottish à Catinaux / Scottish à Jabut
    9. Flou De Lono
    10. La Pobre Nobio
    11. C'est En Planèze / La Tricoutado
    12. Fille Du Fermier / Rosalie De Bon Marie
    13. La Bourrée Du Coualhon
    14. Le Jeune Marchois
  • Jean Blanchard et Jean-Lou Baly, Accordéon diatonique, spécial instrumental, Le Chant du Monde, 1975
    1. Le Pont De Morlaix
    2. Les Filles Sont Traitées - Le Rossignol - La Bourrée En Auvergne (Velay) (suite de bourrées)
    3. La Rue Canal (Louisiane), Valse
    4. Fais Tourner Ta Meule, Meunière - C'est à Frétigny-Londge (Franche-Comté) (suite de branles)
    5. C'en Sont Trois Jeunes Garçons (Franche-Comté)
    6. Mazurka-Valse Morvandelle (Morvan)
    7. Garçons De La Montagne (Auvergne) - Bourrée Du Puy-De-Dôme
    8. J'entends Le Coucou (Québec)
    9. Rondeaux De Polastron (Guyenne)
    10. Le P'tit Bonhomme - Vieille Scottiche Berrichonne - La Polka De "Le Quartier" (Berry)
    11. La Brouette À Satan (Franche-Comté)
    12. La Danse De La Misère (Louisiane)

Avec d'autres formations[modifier | modifier le code]

  • Auvergnatus, "Auvergnatus", AEPEM, 2016
    1. Bourrées à Chabrier
    2. Mazurka à Rigal / La Marissou
    3. Scottish à Pécoil / La Glissante
    4. La Boiteuse du Longuet / Bourrée à François / Bourrée d’Angles del Mazuc
    5. Polka à Meilhac / Polka de Chantemerle
    6. A la Grande Roue de Montmartre
    7. Mazurka du Cheix / Mazurka à Trapenard
    8. Flor de ginesto / Bourrées de Maurianges
    9. Rosalie de bon matin
    10. Dans un pré / Fai ton tra
    11. Séduction
    12. Bourrée à Ranvier / Bourrée à Bergheaud
  • La compagnie du beau temps (Jean Blanchard, Robert Amyot et Sylvie Berger), Fleur de terre, L'Autre distribution, 1999
    1. Mon père a trois jolis bateaux
    2. La barbière
    3. Ma mie m'a donné
    4. Les trois maçons jolis
    5. Au château de Beaufort-Je ne veux pas aimer
    6. Les trois jolis mineurs
    7. La blanche biche
    8. La fille soldat
    9. Amis buvons
    10. Va danser
    11. Vive l'amour
    12. La batelière
    13. C'en est la fille d'un prince
  • Mic Baudimant, Sylvie Berger, Jean Blanchard, Evelyne Girardon, Yannick Gilloux, Solange Panis, Eveline Paris, Frédéric Paris, Catherine Perrier, Willy Soulette, Hommage à Barbillat et Touraine, Compagnie Beline, 1997
    1. Le départ du soldat
    2. Le bateau de jonc
    3. Ma Rosalie
    4. Bergère à marier
    5. Le jardin d’amour
    6. Pour garder son honneur
    7. La rose blanche
    8. La chasse
    9. La belle dormeuse - Ah vigneron dondon
    10. Le deuil d’amour
    11. Le caporal Perriau
    12. Les amoureux impatients
    13. Apprenez à connaître
    14. Le galant noyé
    15. Le petit navire
    16. Oh ! ma Jeanne
  • Le grand orchestre de vielles et cornemuses (direction : Jean Blanchard), Concert du 16 juillet 1995 à Saint-Chartier, 1995, cassette VHS
  • Le Quintette de cornemuses (direction : Jean Blanchard), Ménagerie, Audivis, 1994
    1. Trois tourtereaux(J.Blanchard)
    2. Noverlza (J.Blanchard)
    3. Animal (J.Blanchard)
    4. Shibuyaku (J.Blanchard)
    5. Le Loriot de Baltimore (R.Amyot)
    6. La Ceze(E.Montbel)
    7. Une demi-seconde (R.Thiery)
    8. Choucas (W.Soulette)
    9. Le merle rouge (J.Blanchard)
    10. Ménagerie(J.Blanchard)
    11. Deux perdrix (M.di Napoli)
    12. L'étançon (W.Soulette)
    13. Le harfang des neiges (R.Amyot)
    14. L'abeau (E.Montbel)
    15. L'armançon (R.Thiery)
    16. Une oie, deux oies (J.Blanchard)
    17. Barbacane (W.Soulette)
    18. La pie verte - King's Arthur liver (J.Blanchard)
    19. Cuirs et soies (J.Blanchard)
    20. Soleil levant (J.Blanchard)
    21. Le pingouin solitaire (M.di Napoli)
  • La Grande Bande de cornemuses (direction : Jean Blanchard), Faut qu'ça brille !, Auvidis, 1990
    1. Le crabe noir
    2. La bête blanche
    3. Au château !
    4. Albert et Joseph
    5. Je m'en vais à Bourges
    6. Vire loup
    7. Sonnerie
    8. Le coup de l'étrier
    9. Marijean
    10. Les ponts de Châteauneuf
    11. Le passe ruisseau
    12. Au loup !
    13. Faut qu'ça brille !
  • La compagnie du beau temps, Le grand festin, Audivis, 1990
    1. Qu’il fait bon être à table
    2. Aneth (J. Blanchard)
    3. Basilic (J. Blanchard)
    4. Estragon (J. Blanchard)
    5. Le grand festin, Le dindon (J. Blanchard)
    6. Le corbeau (J. Blanchard)
    7. Le sel et le sucre (G. Yacoub)
    8. L’oublie (J. Blanchard)
    9. L’Amuse-gueule (B. Le Tron)
    10. À la santé des amoureux (É. Girardon)
    11. Les gros bedons (É. Girardon)
    12. Arrivant de la Chine, Biscuit – Soda (B. Le Tron)
    13. Vive l’amour, Allons aux champignons (J. Blanchard)
    14. Le plus bel âge (M. Favennec)
    15. Le Brandevin (R. Amyot)
    16. C’est entre vous mes bons amis (J. Blanchard)
    17. L’autre bout de la table (J. Blanchard)
  • La compagnie du beau temps (Jean Blanchard, Évelyne Girardon, Michel Pichon), Beau temps, ARN 433822, 1987 - cassette audio -
    1. Ce que c’est du ménagement
    2. Dessous les rosiers blancs
    3. Aux trois quarts (Évelyne Girardon)
    4. L’attraction (Jean Blanchard)
    5. L’aviatrice (Jean Blanchard)
    6. La boîte à frissons (Jean Blanchard)
    7. Le pont des mensonges (Jean Blanchard)
    8. La belette (Jean Blanchard)
    9. Il n’est plus temps (Michel Pichon)
    10. Le jeune déserteur
    11. Si j’avais un bon ami
    12. Les doigts de Carmen (Évelyne Girardon)
    13. Trinquons les verres
    14. Le double aveu (Jean Blanchard)
    15. L’état des filles au couvent
    16. La bourrée d’Aurore Sand
    17. Aujourd’hui ou demain (Évelyne Girardon)
    18. Les petits ruisseaux (Jean Blanchard)
    19. Mortemer (Jean Blanchard)
    20. Le trainassou (Jean Blanchard)
    21. Le Porte enseigne
    22. La découverte (Jean Blanchard)
    23. La roulante (Jean Blanchard)
  • La compagnie du beau temps (Jean Blanchard , Évelyne Girardon, Max Di Napoli), Beau temps sur la province et sur une majeure partie de la capitale, CA, 1984 - 33t
    1. Bonjour mon cœur (Évelyne Girardon)
    2. Pas moyen d’s’arrêter (Jean Blanchard)
    3. La belle inconnue (Jean Blanchard)
    4. Le Veurdre (Évelyne Girardon)
    5. La Palombe
    6. Fil et bobine (Jean Blanchard) - Vent de Galerne (Jean Blanchard)
    7. La fontaine Verte (Jean Blanchard) - Souvenir de Myrelingue (Olivier Durif)
    8. Amusons nous les filles
    9. Les ponts de Bayonne - Je pars au Canada (Jean Blanchard)
    10. Le chien assis (Jean Blanchard) - Le bout de la table (Évelyne Girardon) - La démarrante (Jean Blanchard)
    11. Un matin je me lève
    12. Jarre de Gril (Jean Blanchard) - Mes souliers vernis (Jean Blanchard)
  • Gentiane, Musiques d'Auvergne, 1975
  1. Bourrée à deux violons
  2. Mazurka et Brezon valse
  3. Le taïtou
  4. Pendant la messe/Scottish valse
  5. La vicoise
  6. Réveillez/Chanson de quête
  7. Obal din lo ribieyro/Regret
  8. La caille/Lo couquignotte
  9. Suite de marches
  10. Suite de bourrées/Ai vist lou loup
  11. La tsabro/Bourrée des nuages
  12. Plant un cao

Avec La Bamboche[modifier | modifier le code]

  • La Bamboche, Née de la lune, 1980
    1. Bourrée infernale (Jean Blanchard)
    2. Si j’avais une amie (Jean Blanchard)
    3. Brume noire (Évelyne Girardon)
    4. Romarin (Daniel Olivier)
    5. La gare de Moulins (Jean Blanchard)
    6. La bourrée du diable (Jean Blanchard)
    7. La route de Padoue (Évelyne Girardon)
    8. Je suis née sous la lune (Évelyne Girardon)
    9. Les chavans (Évelyne Girardon)
    10. Laissez faire (Évelyne Girardon d’après un thème traditionnel)
    11. Scottish des Réaux (Jean Blanchard)
    12. La Boulangerie (Évelyne Girardon)
    13. C’est à vous les jeunes filles (Traditionnel)
    14. En passant par Lyon (Daniel Olivier)
  • La Bamboche, Malicorne, Le Grand Rouge, La Chiffonie, Grand bal folk, Hexagone, 1979
    1. Bourrée de Ladonne / Bourrée du Viallaneix
    2. Branle poitevin
    3. Branle du rat / Polka de Baugy
    4. Polka du père Frédéric
    5. La marche Vermot La poule / La louise / La bourrée de chaumeil
    6. Gigue de marmetoux / Polka du Bas-Berry
    7. Branle
    8. Gavotte
    9. La Mandragore
    10. Montagnarde bourbonnaise
    11. Bourrée / Scottish-valse
    12. Rosalie / La velhada
    13. La valse de balançoires
    14. Mazurka de Lapleau / Pas d'été à l'Henri Caillaux
    15. Frana
  • La Bamboche, La saison des amours, Spalax music, 1978
    1. La fontaine troublée (Traditionnel)
    2. Entresol (Daniel Olivier)
    3. Le marinier (Traditionnel)
    4. Le Temps du voyage (Évelyne Girardon)
    5. M’en revenant de l’Italie (Traditionnel)
    6. Bourrée de Jenzat (Traditionnel)
    7. Le déserteur (Traditionnel)
    8. L’adieu au pays (Jean Blanchard)
    9. La fille d’usine (Jean Blanchard)
    10. La fille mère (Traditionnel)
    11. J’ai peur du loup (Traditionnel)
    12. Derrière chez moi il y a une montagne (Traditionnel)
    13. La feuille verte (Traditionnel)
    14. Nous irons en Flandres (Traditionnel)
    15. L’autoroute (Jean Blanchard)
  • La Bamboche, Quintessence, Hexagone, 1978
    1. Les cent-quatre-vingt pucelles
    2. Le roc de Carlat
    3. Joli mois de mai
    4. J'ai fait une maîtresse
    5. Tourniquet de Saint-Flour
    6. Les trois mineurs du chemin de fer
    7. Amis buvons
    8. Le branle de Montirandé
    9. Complainte de Cartouche
    10. Pas d'été du Costaud de Subligny
    11. Le tailleur de pierre
    12. Bourrée du Brezou
    13. Le petit marcelot
    14. Les enfants du pauvre homme / Bourrée de Mauriange
  • La Bamboche, "Quitte Paris !", Hexagone, 1977
    1. Quitte Paris
    2. Les enfants du pauvre homme
    3. Bourrée de Maurianges
    4. Le sergent
    5. Mélodie Csango-Judentanz
    6. J’ai fait une miatresse
    7. Gigue du Marmetoux
    8. Polka du Bas-Berry
    9. Le roc de Carlat
    10. La chanson de Craonne
    11. Bal d’Abzac
    12. Trois garçons de Bretagne
    13. La complainte du bambocheur
    14. Amis buvons
    15. Le branle de Montirandé
    16. La sentina tourna
    17. L ‘ancienne
  • La Bamboche, Jeu à monter sans colle, Hexagone, 1976
    1. Joli mois de mai
    2. Tourniquet de Saint Flour
    3. Le petit Marcelot
    4. Bourrée de Ladonne - Bourrée du Viallaneix (suite de bourrées)
    5. M'en revenant de Paris
    6. Le pauvre laboureur
    7. Berceuse (Gauderion)
    8. Pas d'été - Pas d’été du costaud de Subligny
    9. C'est demain le temps - Le conseil de guerre
    10. Viens malheureuse viens - Branle du rat - Polka de Baugy
    11. L'amour m'y tourmente
    12. Scottish poitevine marche corrézienne (suite à deux violons)
    13. Comptine canadienne - Suite à la musette berrichonne
  • La Bamboche, "La Bamboche", Hexagone, 1975
    1. Le Tailleur De Pierre - Bourree Du Brezou
    2. Complainte De Cartouche
    3. Bois n'en donc - Bourrée d'Ébreuil - Gigue
    4. Montagnarde bourbonnaise
    5. Les cent quatre vingt pucelles
    6. Regret - Mazurka De Lapleau - Pas d'été à l'Henri Caillaux
    7. Rosalie - La Velhada
    8. Filles qui êtes à marier
    9. La Poule - La Louise - La bourrée de Chaumeil
    10. Les Trois mineurs du chemin de fer
    11. Le Buveur - Rigaudon

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jean Blanchard, Bad-parling / Mal-parlage, Observatoire linguistico-ironique de l’évolution contemporaine de nos habitudes de langage, 2009, essai publié sur le site de l'auteur[11]
  • ouvrage collectif, textes de Jean Blanchard et Georffroy Morhain, Cornemuses de France, de Bourgogne et d'ailleurs, Studio mag éditions, 2005, (extraits sur le site de l'auteur)
  • Jean Blanchard et Eric Montbel, Cornemuses, souffles infinis, souffles continus, Geste édition, 1991

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cornemuses de France, de Bourgogne et d’ailleurs
  2. Lire à ce propos le rapport du CHMCC : Les rapports entre la direction de la musique et les associations de musiques et danses traditionnelles
  3. cmtra, « Le fonds Jean Blanchard », sur MUSIQUES, TERRITOIRES, INTERCULTURALITÉ (consulté le 13 avril 2020)
  4. cmtra, « Le fonds Jean Blanchard », sur MUSIQUES, TERRITOIRES, INTERCULTURALITÉ (consulté le 5 avril 2020)
  5. « Jean Blanchard | Cefedem », sur www.cefedem-aura.org (consulté le 8 avril 2020)
  6. « CMTRA », sur www.cmtra.org (consulté le 5 avril 2020)
  7. « Cefedem | centre de ressources professionnelles et d'enseignement supérieur artistique », sur www.cefedem-aura.org (consulté le 5 avril 2020)
  8. a b et c « Jean Blanchard | 5 planètes », sur 5planètes (consulté le 1er juillet 2020)
  9. « Discographie », sur jeanblanchardb.free.fr (consulté le 5 avril 2020)
  10. « Compagnie Beline: Discographie », sur www.ciebeline.com (consulté le 5 avril 2020)
  11. « BAD PARLING / MAL PARLAGE », sur jeanblanchardb.free.fr (consulté le 13 avril 2020)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guillaume Bourgeois, Les rapports entre la direction de la musique et les associations de musiques et danses traditionnelles : un processus de légitimation inabouti (années 1970 – années 1990), Comité d'histoire du Ministère de la culture et de la communication (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]