Jean Bastier de La Péruse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Bastier de La Péruse
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Jean Bastier de La Péruse (1529-1554) est un poète et auteur dramatique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît au Pont-Sigoulant, paroisse de Roumazières, mais il prend le nom de la paroisse voisine, la Péruse. Il étudie à Paris, au collège de Boncourt, où il suit les cours de Marc-Antoine Muret et de George Buchanan, et il devient membre de la première Pléiade, avec Ronsard, Du Bellay, Baïf, Jodelle, Pontus de Tyard et Peletier du Mans. D’après Étienne Pasquier, il joue dans les représentations de la Cléopâtre captive et L'Eugène d’Étienne Jodelle (1553). Le spectacle se déroule dans l'hôtel de Reims, à Paris, en présence d'Henri II et de Diane de Poitiers.

Il compose une tragédie de Médée, inspirée de Sénèque et d’Euripide. Il est rapidement surnommé "l'Euripide français" par Charles de Sainte-Marthe. Jean Bastier quitte Paris peu après et s'installe à Poitiers.

Ses poésies ont pour thèmes privilégiés l’amour et l’immortalité littéraire.

Il meurt à 25 ans, sans doute de la peste.

Son ami Ronsard lui rend hommage en lui dédiant ce poème :

Tu dois bien à ce coup, chétive tragédie
Laisser tes graves jeux
Laisser ta scène vide contre toi hardie
Et de la même voix dont tu aigris les princes
Tombés en déconfort
Tu dois bien annoncer aux étranges provinces
Que la Péruse est mort.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Médée, tragédie et autres diverses poésies (1555) Texte en ligne
  • Les Œuvres de J. de La Péruse avec quelques autres diverses poésies de Cl. Binet (1573)
  • Diverses poésies de feu J. de La Péruse (1613)
Éditions modernes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Œuvres poétiques de Jean Bastier de La Péruse, 1529-1554 (1867). Réédition : Slatkine, Genève, 1969.
  • La Médée édition critique par James A. Coleman, University of Exeter, collection « Textes littéraires », 1985.
  • « Médée », texte édité et présenté par Michel Dassonville, in La Tragédie à l’époque d’Henri II et de Charles IX, Enea Balmas et Michel Dassonville (dir.), Florence, Leo S. Olschki – Paris, P.U.F., « Théâtre français de la Renaissance », vol. 1, 1989, p. 119-173
  • Médée, édition, introduction et notes de Marie-Madeleine Fragonard, étude des sources par James C. Coleman, Mugron, Éditions José Feijóo, « Collection texte », 1990.
  • "La Péruse, Histoire de la langue française, par Antoine Da Sylva, éditions Mers du Sud (2010)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]