Jean Baes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baes.
Jean Baes
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
IxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jean-Baptiste Pierre BaesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Architecte, décorateur, peintreVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement
Œuvres principales

Jean Baes (prénommé Jean-Baptiste à l'état civil), né à Bruxelles le 20 août 1848 et décédé à Ixelles le 13 décembre 1914, est un architecte et un décorateur[1] belge du XIXe siècle représentatif de l'architecture éclectique en Belgique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il reçut une formation à l'Académie de Bruxelles, d'abord en arts décoratifs de 1862 à 1868, ensuite en architecture de 1865 à 1875.

Il se forma d'abord dans l'atelier de Charle-Albert.

Il épousa à Bruxelles le 7 janvier 1879, Louise Thérèse Jeanne Vandeputte, née à Bruxelles le 3 avril 1845, décédée à Ixelles le 8 février 1928, fille de Romain et de Marie-Thérèse Piette.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1889 Maison Baes, rue Van Moer 12 à Bruxelles (néo-Renaissance flamande)
  • 1893 Immeuble d'angle, rue Duquesnoy 31 à Bruxelles (néo-Renaissance flamande)[3]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Jurion-de Waha, "Baes Jean", dans : Dictionnaire d'Histoire de Bruxelles, Bruxelles, éditions Prosopon, 2013, p. 64.
  • Guy Waltenier, « Notes d'état civil relatives à quelques architectes qui édifièrent le Bruxelles monumental au XIXe et au début du XXe siècle », dans : L'Intermédiaire des généalogistes, Bruxelles, 1983, n° 225, p. 223.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Brochure des journées du patrimoine 2012 de la Région de Bruxelles-Capitale, p.9
  2. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1B, Pentagone E-M, Pierre Mardaga éditeur, 1993, p.272
  3. Le Patrimoine monumental de la Belgique, Bruxelles, Volume 1A, Pentagone A-D, Pierre Mardaga éditeur, 1989, p.408

Articles connexes[modifier | modifier le code]