Jean-Louis Van Regemorter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Regemorter.
Jean-Louis Van Regemorter
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Activité

Jean-Louis Van Regemorter, né le , mort le , est un historien français, professeur de civilisation russe à l'Université Paris IV-Sorbonne, après avoir été chargé d'enseignement à l'Université Clermont-Ferrand-II[1].

Il est l'auteur de plusieurs synthèses sur l'histoire de la Russie et de l'URSS. Son ouvrage sur Le Stalinisme « est un excellent outil pédagogique » selon Charles Jacquier[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Déclin du servage 1796-1855, Hatier Université, 1971.
  • (éd.), École et enseignement en Russie et en URSS de 1860 à nos jours, 1986.
  • D'une Perestroïka à l'autre : l’évolution économique de la Russie de 1860 à nos jours, Sedes, 1990.
  • avec Michel Laran, La Russie et l'ex-URSS de 1914 à nos jours, Armand Colin, 1996.
  • La Russie et le monde au XXe siècle, Paris, Masson/Armand Colin, 1996.
  • Le Stalinisme, La documentation française, 1998.
  • La Russie et l'ex-URSS au XXe siècle, Armand Colin, 1998.
  • L'Insurrection paysanne de la région de Tambov. Luttes agraires et ordre bolchevik, 1919-1921, édition établie et commentée par Régis Gayraud, Ressouvenances, 2000.

Sources[modifier | modifier le code]

  • André Berelowitch, « Un homme des Lumières du XXe siècle : Jean-Louis Van Regemorter (1927-1999) », Revue des études slaves, vol. 73, fascicule 1, 2001, p. 259-269.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopædia Universalis
  2. Compte rendu du 1er août 1998 sur La République des Lettres