Jana Beňová

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jana Beňová
Description de cette image, également commentée ci-après
Jana Beňová en novembre 2016 lors du LEC Festival, à Cognac.
Naissance (46 ans)
Bratislava Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Activité principale
chroniqueuse, écrivain
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture slovaque
Genres

Œuvres principales

Café Hyène, Le Ver à soie, 2015

Jana Beňová, née le (46 ans) à Bratislava, est une femme de lettres slovaque, poète et romancière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une scolarité secondaire au lycée Ladislav Novomeský de Bratislava (sk), Jana Beňová a fait ses études à l'École supérieure des arts de la scène de Bratislava (en slovaque : Vysoká škola múzických umení v Bratislave, VŠMU), où elle obtient son diplôme de dramaturgie en 1998[1].

Après avoir écrit pour des publications telles que Dotyky (sk), Fragment et Slovenské Pohľady (sk) elle entre au quotidien SME, sous le nom de plume de Jana Parkrová. Elle est ensuite éditrice à l'Institut du théâtre à Bratislava (Divadelný ústav Bratislava) avant de vivre de sa plume.

En 2016, elle séjourne en France lors d'une résidence d'écriture à la Résidence Jean-Monnet, à Cognac, où elle travaille à son cinquième roman[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Son premier recueil de poèmes Svetloplachý est sorti en 1993, suivie par les recueils Lonochod et Nehota. Elle a écrit un roman intitulé Parker (1999), et un recueil de nouvelles, Dvanásť poviedok a Ján Med (2003).

En 2008, elle publie Plan odprevádzania, sous-titré Café Hyena, qui a remporté le Prix européen de littérature pour la Slovaquie en 2012[3].

Elle est présente dans Päť x päť Antológia súčasnej slovenskej prózy (Anthologie de la prose slovaque contemporaine) (2011)

Elle sort en 2012 un autre roman intitulé Preč! Preč![4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jana Beňová », sur Literárne informačné centrum, (consulté le 18 août 2020).
  2. « Résidence d'écriture Jean Monnet », sur www.litteratures-europeennes.com (consulté le 28 juillet 2020)
  3. http://www.euprizeliterature.eu/fr/author/2012/jana-benova
  4. « Le ver à soie - Jana Beňová », sur www.leverasoie.com (consulté le 28 juillet 2020)