James W Quiggle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James W Quiggle
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
Activités

James William Quiggle (né le à Wayne, Clinton, Pennsylvanie, États-Unis, mort le dans le comté de Clinton) est un avocat, un diplomate et un homme politique américain.

Famille[modifier | modifier le code]

James est le fils de John Quiggle et Rebecca. Le 2 juillet 1848, il épouse Cordelia Mayer (18 août 1828 † 1878)[1], la sœur de l'honorable juge Jacob Mayer. Il en aura trois enfants, Harry (1850), James C. (1851 † ? )[2] et Blanche Quiggle (1853 † 1928), qui épouse le 22 avril 1874, Henry Francis Shoemaker[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit à Jersey Shore et est admis au barreau en 1841. Il est sénateur de l'État en 1852 et plus tard consul à Anvers des États-Unis[4]. Alors que la guerre de Sécession sévit, sans consultation ou autorisation préalable du Département d'État ou de la Maison Blanche, il écrit une lettre au général Garibaldi indiquant que, s'il se rendait aux États-Unis pour servir sa cause, il y aurait « des milliers d'Italiens et de Hongrois qui se précipiteraient dans vos rangs, et des milliers et des dizaines de milliers de personnes qui connaîtraient la gloire d'être sous les ordres du Washington de l'Italie[5],[6]. ». Après de nombreuses négociations, Garibaldi reste en Italie.

James W. Quiggle est procureur général adjoint du comté de Clinton[4] et franc-maçon[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Simon J. Bronner, Popularizing Pennsylvania : Henry W. Shoemaker and the progressive uses of folklore and history, 1996, page 3.
  2. William Rodearmel : Portraits of the heads of state departments and portraits and sketches of members of the legislature of Pennsylvania, 1893-1894, 1893, page 157
  3. Simon J. Bronner, Popularizing Pennsylvania : Henry W. Shoemaker and the progressive uses of folklore and history, 1996, page 2.
  4. a et b « James W Quiggle (1820 - 1878) » (consulté le 3 décembre 2011)
  5. (en)« Giuseppe Garibaldi, General-In-Chief, U.S. Army? » (consulté le 3 décembre 2011)
  6. a et b (it)« L'America è impazzita per Garibaldi » (consulté le 3 décembre 2011)