Jacopino del Conte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir del Conte.
Jacopino del Conte
Jacopo del Conte 003.jpg

Prédication de saint Jean-Baptiste

Naissance
Décès
Activité
Œuvre réputée
Portait de Michel-Ange

Jacopino del Conte ou Jacopo del Conte (né à Florence en 1510, mort en 1598), est un peintre italien maniériste du XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacopino del Conte est un éminent peintre maniériste italien, actif à Rome et Florence. Il est né la même année qu'un autre maître de Florence, Francesco Salviati et était ami de Michel-Ange dont il a peint le portrait en 1540 (conservé aujourd'hui au Metropolitan Museum of Art).

Comme Salviati et un certain nombre d'autres peintres, il a d'abord fait son apprentissage à Florence auprès de l'influent peintre Andrea del Sarto. Vers 1536, il s'établit à Rome où il subit l'influence de Michel-Ange et du maniérisme de Francesco Salviati et de Daniele da Volterra.

Ses premières fresques, l'Annonciation à Zachariah (1536), La Prédication de saint Jean-Baptiste (1538) (réalisée d'après un dessin de Perin del Vaga) et Le Baptême du Christ (1541) ont été réalisées dans l'Oratorio San Giovanni Decollato, situé à Rome. En 1547 - 1548, en collaboration avec Girolamo Siciolante da Sermoneta, il achève la décoration de la fresque de la chapelle de San Remigio à Église Saint-Louis-des-Français de Rome. En 1552, il peint les retables pour l'Oratoire San Giovanni Decollato, dont les modèles sont parfois attribués à Daniele da Volterra. Bien que les dates de sa naissance et de sa mort n'ont pas été documentées, Jacopino del Conte serait mort à 88 ans.

Connu surtout pour ses œuvres religieuses, il a également peint le portrait de plusieurs personnalités romaines, comme le banquier Bindo Altoviti et le cardinal Guglielmo Sirleto.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sydney J. Freedberg, Painting in Italy, 1500-1600, Pelican History of Art, , p. 442-444

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]