Józef Michał Chomiński

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Józef Michał Chomiński
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Ostrów (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Falenica (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Autres informations
Distinction
Chevalier de l'ordre Polonia Restituta (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Józef Michał Chomiński (Ostrów (pl)-Varsovie) est un musicologue polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chomiński naît à Ostrów (pl), non loin de Przemyśl. Il étudie le chant à Lviv avec Zofia Kozłowska, la composition et la direction d'orchestre avec Adam Sołtys. Après un examen d'État, il enseigne au Malwina-Reyss-Musikinstitut et est chef de chœur et répétiteur à l'Opéra de Lviv. En outre, il étudie la musicologie à l'Université de Lviv avec Adolf Chybiński. Il est diplômé en 1931 et en 1936, présente sa thèse de doctorat sur Edvard Grieg.

En 1937, jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale, Chomiński est employé de la Bibliothèque nationale et bibliothécaire du Conservatoire de Varsovie. Après la Guerre, il est professeur à la haute école de musique de Poznan. Après une cure en Suisse, il prend la direction de la revue Kwartalnik Muzyczny. À partir de 1949, il enseigne à l'Institut de musicologie de l'Université de Varsovie, où en 1960, il est nommé professeur. De 1951 à 1959 en outre, il dirige la section (ou faculté) qu'il a fondée de l'Institut des arts ou département d'histoire et théorie de la musique (plus tard : l'Institut de l'art de l'académie polonaise des sciences). Il prend sa retraite en 1978.

En tant que professeur et auteur d'un grand nombre d'œuvres et des thèmes historiques pour certaines, Chomiński a influencé plusieurs générations de musicologues polonais. Ses œuvres les plus importantes ont été en partie écrite avec la collaboration avec sa femme, Krystyna Wilkowska-Chomińska. Cas qui s'applique aux cinq volumes intitulés Formy muzyczne (Kraków 1954-1984), à l’Historia harmonii i kontrapunktu, en trois volumes (1958-1990) et aux deux volumes d’Historia muzyki powszechnej (1989-1990).

Il a également travaillé sur Chopin[1], laissant un catalogue des œuvres et est l'auteur d'un ouvrage intitulé études sur les œuvres de Szymanowski (1969).

Il est l'inventeur du terme « sonorisme » (1961) qui a, par exemple, influencé Krzysztof Penderecki.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres

  • Metodyka nauczania form muzycznych [« Méthodologie de l'enseignement des formes musicales »] (1946),
  • Preludia Chopina [« Préludes de Chopin »] (1950),
  • Sonaty Chopina [« Les Sonates de Chopin »] (1960),
  • Historia harmonii i kontrapunktu [« L'histoire de l'harmonie et le contrepoint »] (tomes 1-3, Cracovie 1958–1990, tłum. ukr. t. 1 1975, t. 2 1979) (OCLC 749509955),
  • Muzyka Polski Ludowej (1968),
  • Formy muzyczne [« Les formes musicales »], tomes 1-5, avec K. Wilkowską-Chomińską, (1974–1987),
  • Studia nad twórczością K. Szymanowskiego [« Études sur l'œuvre de Karol Szymanowski »] (1969),
  • Chopin (1978, tłum. niem. 1980),
  • Historia muzyki [« Histoire de la musique »], tomes 1-2, avec K. Wilkowską-Chomińską, (1989–1990),
  • Historia muzyki polskiej [« Histoire de la musique polonaise »], tomes 1-2, avec K. Wilkowską-Chomińską, (1995–1996) (OCLC 749998779)
  • Muzyka polskiego Odrodzenia [« Musique polonaise de la Renaissance »], avec Zofia Lissą (1953, tłum. ros. 1959),
  • Fundamenta sonologiae. Podstawy sonologii muzycznej (dactylographie, 3 cahiers, 1976-1978).

Articles

  • Studia Muzykologiczne (Cracovie, Polskie Wydawnictwo Muzyczne 1953–1956),
  • Rocznik Chopinowski / Annales Chopin (TiFC 1956-1969),
  • Kultura muzyczna Polski Ludowej, avec Zofia Lissą (1957),
  • Historia muzyki powszechnej, tomes 1-2 (1957, 1965, avec Zofia Lissą),
  • Z życia i twórczości Karola Szymanowskiego (1960),
  • Kwartalnik « Muzyka » (IS PAN 1956–1971),
  • Słownik muzyków polskich (1964–1967),
  • Katalog dzieł Fryderyka Chopina, avec T.D. Turło (1990),
  • Encyklopedia Muzyki, PWN, Varsovie 1995.

Éditeur

  • Muzyka polskiego Odrodzenia [« Musique polonaise de la Renaissance »], avec Zofia Lissą (Cracovie, Polskie Wydawnictwo Muzyczne 1953) (OCLC 955551707)
  • Music of polish Renaissance, avec Zofia Lissą (Cracovie, Polskie Wydawnictwo Muzyczne 1955),
  • G. Ph. Telemann, Suita polska na klawesyn (Cracovie, Polskie Wydawnictwo Muzyczne 1963),
  • Monumenta Musicae in Polonia (Cracovie, Polskie Wydawnictwo Muzyczne 1964-1991).

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Józef Michał Chomiński » (voir la liste des auteurs).

  1. (pl) Józef M. Chomiński, Katalog dzieł Fryderyka Chopina, Polskie Wydawn. Muzyczne 1990 (OCLC 23213485)

Liens externes[modifier | modifier le code]