Ivan Voïnovitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ivan Voïnovitch
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Allégeance
Autres informations
Grade militaire
Distinction

Le comte Ivan Vassilievitch Voïnovitch (en russe : Ива́н Васи́льевич Войно́вич), né à Herceg Novi à une date inconnue, et mort en 1791 à Trieste, est diplomate russe, de la maison Vojinović, originaire des Bouches du Kotor, aujourd'hui dans le Monténégro), contre-amiral, et chevalier de Saint-Georges.

Biographie[modifier | modifier le code]

La date exacte de la naissance n'est pas connue. Fils du diplomate russe Vassili (Vasil) Voinovitch, Ivan Vassilievitch est un proche du comte Alexeï Orlov.

En 1769, il participe avec les hommes du prince Iouri Dolgoroukova (ru) à la capture du prétendu Pierre III, Stefan Maly (ru), dans le Monténégro. En 1770, sur sa frégate le Saint Nicolas il prend part à la bataille de Tchesmé, et reçoit la Croix de Saint-Georges.

Il participe aussi indirectement à la capture de la princesse Tarakanova, lors d'une mission sur le Saint-Nicolas à Paros, où il vérifie sur les ordre du comte Orlov la situation de l'usurpatrice.

Le , il monte à l'assaut de la forteresse de Mytilène sur l'île de Lesbos, à la tête d'un détachement d'Albanais et de Slaves. Le il commande une unité débarquée du Saint Nicolas qui prend le contrôle de la forteresse de Castel Rosso, sur l'île de Klides au large des côtes de Chypre. Il participe la même année à la Bataille de Patras.

En 1773, avec un l'escadre de Mikhaïl Kojoukhov il prend par au blocus et à la prise de Beyrouth. Il remplace ensuite été remplacé le commandant de la flotte russe, l'amiral Grigori Spiridov lorsque celui-ci s'absente de Livourne.

En 1779 et 1788, Ivan Voïnovitch est consul général de l'Empire Russe dans l'Archipel grec, les îles Ioniennes, Trieste et la Dalmatie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]