Ishiyama-dera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ishiyama-dera
Image illustrative de l'article Ishiyama-dera
Hondō (Hall principal)
Présentation
Nom local 石山寺
Culte Bouddhisme Shingon
Géographie
Pays Japon
Ville Ōtsu
Coordonnées 34° 57′ 38″ nord, 135° 54′ 20″ est
Tahōtō (Pagode)

Ishiyama-dera (石山寺?, lit. « temple de la montagne rocheuse ».) est un temple Shingon situé à Ōtsu dans la préfecture de Shiga au Japon. Ce temple est le treizième du pèlerinage de Kansai Kannon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lune d'automne à Ishiyama (石山の秋月), par Hiroshige

Construit vers 762 CE, le temple aurait été fondé par le moine Rōben. Le temple contient un certain nombre de biens culturels. Selon la documentation disponible sur le complexe du temple, les sculptures des tuteurs au Sanmon/Todaimon sont de Tankei et Unkei. Il semble que Murasaki Shikibu a commencé à écrire Le Dit du Genji à Ishiyama-dera au cours d'une nuit de pleine lune en août 1004. En souvenir, le temple dispose d'une salle Genji comportant une représentation grandeur nature de Dame Murasaki et expose une statue en son honneur[1].

Le temple figure dans une des Huit vues d'Ōmi peintes par Hiroshige. La planche représentant le temple est appelée « Lune d'automne à Ishiyama » (石山の秋月). Son histoire et les légendes qui y sont associés sont également le sujet du Ishiyama-dera engi emaki, un ensemble de sept rouleaux de papier peints et calligraphiés[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ishiyama-dera Temple », Taleofgenji.org
  2. Seiichi Iwao et Teizo Iyanaga, Dictionnaire historique du Japon, t. 1, Maisonneuve et Larose, (ISBN 9782706816338), p. 1207-1208

Lien externe[modifier | modifier le code]