Insatisfaction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

L'insatisfaction est un état de frustration (vécu affectif lié au fait que le désir n'est pas réalisé) ou de déception (dans ce cas le désir est réalisé mais la satisfaction obtenue n'est pas à la hauteur de la satisfaction escomptée) lié au cycle de vie du désir (du besoin, de l'attente).

L'attente de plaisir est un désir qui peut donner lieu à frustration (typiquement lorsque la chose nécessaire au plaisir est absente) ou à déception (lorsque le plaisir effectivement obtenu est en dessous du plaisir escompté).

Inverse : Satisfaction.

Bouddhisme et insatisfaction[modifier | modifier le code]

D'après le bouddhisme, le désir en tant qu'avidité est « dukkha », c'est-à-dire insatisfaction. Pour se libérer de la souffrance, il faut donc se libérer du désir. Cela ne veut pas dire pour autant qu'il faille se frustrer. On le dit parfois ainsi : la répression n'est pas la voie, la transformation est la voie.

Sexologie[modifier | modifier le code]

En sexologie, l'insatisfaction désigne le sentiment d'incapacité à atteindre l'orgasme.