Impfondo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Impfondo
Administration
Pays Drapeau de la République du Congo République du Congo
Département Likouala
Démographie
Population 33 911 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 1° 37′ 12″ N 18° 03′ 18″ E / 1.62, 18.0551° 37′ 12″ Nord 18° 03′ 18″ Est / 1.62, 18.055
Altitude 326 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République du Congo

Voir sur la carte administrative de République du Congo
City locator 14.svg
Impfondo

Impfondo est une localité du Nord-Est de la République du Congo, chef-lieu du département de la Likouala. Les originaires de la ville d'Impfondo sont les Mbondzo.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville compte près de 20 000 habitants et se situe sur la rivière Oubangui. Il y règne un climat équatorial avec principalement 2 saisons : une saison sèche, de décembre à mai, et une saison de pluies, de juin à novembre.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 12 décembre 1920, instaure la localité comme chef-lieu de la circonscription du Bas-Oubangui dans la colonie du Moyen-Congo. Cette circonscription compte deux subdivsions : Impfondo et Dongou[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Le district d'Impfondo se distribue avec les districts de Dongou, Liranga et Bétou, les villages situés sur la rive droite du fleuve Congo et de la rivière Oubangui. La ville d'Impfondo compte six quartiers: Moungoungui (01), Bakandi (02), centre ville (03) , Angola libre (04), Tossangana (05) et Bohona (06).

Économie[modifier | modifier le code]

Elle possède un aéroport, et il est possible de rejoindre Brazzaville ou Bangui par bateau. La ville d'Impfondo est traversée par une route, longue de 135 km, qui relie les villes de Dongou, Impfondo et Epéna. Dongou se trouve à 50 km d'Impfondo, et Epéna à 85 km.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Frank Clark et Samuel Decalo, « Impfondo », in Historical Dictionary of Republic of the Congo, Scarecrow Press, 2012, p. 214 (ISBN 9780810849198)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin L'Armée d'Afrique, 1928-12, L'Afrique Équatoriale Française p. 367