IZAL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
IZAL
Description de cette image, également commentée ci-après
IZAL, en concert à Murcie, en 2013.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre musical Rock indépendant, rock alternatif, indie pop, pop rock
Années actives Depuis 2010
Labels Indépendant
Site officiel www.izalmusic.com
Composition du groupe
Membres Mikel Izal
Alejandro Jordá
Emanuel Pérez (Gato)
Alberto Pérez
Iván Mella

IZAL est un groupe d'indie pop espagnol, originaire de Madrid. Il est formé en 2010, par Mikel Izal (chant et composition), rejoint par Alejandro Jordá (batterie), Emanuel Pérez (Gato) (basse), Alberto Pérez (guitare), et Iván Mella (claviers).

Biographie[modifier | modifier le code]

IZAL, au festival Palencia Sonora en 2016.

Le groupe est formé à la fin de l'année 2010, mais ses membres proviennent de différents groupes, avec plus de dix ans d'expérience musicale. Mikel et Emanuel se sont rencontrés en Macédoine sur une composition axée plus intime et acoustique, mais à leur retour à Madrid, ils enregistrent leur premier EP, Teletransporte, avec un autre changement de formation. À cette période, IZAL se compose de ses membres actuels[1].

Leur première sortie est l'EP Teletransporte, enregistré aux studios La Catacumba à Barcelone, sous la production de Miguel Pino, et avec des musiciens tels que Javier Martín (bassiste Ojos de Brujo) et Tony Pagés (Antonio Orozco, Manu Guix). L'EP est le point de départ d’un groupe qui, au cours de sa première année d’existence, offre plus de 60 concerts à travers l'Espagne, notamment au festival Sonorama, à Aranda de Duero. Ils passent également sur des chaines télévisées comme Kiss TV, Sol Música, et 40TV. En juin 2011, ils effectuent leur premier saut scénique, participant au Festival Internacional Sucre de Quito, en Équateur. Au cours de ces mois, ils vendent plus de 1 000 exemplaires de Teletransporte, entièrement auto-publié. En mars 2012, sort Magia and Efectos especiales, le premier album studio du groupe, produit par Luca Petricca aux studios Reno à Madrid ; l'album est autogéré artistiquement et économiquement.

À plusieurs reprises, ils paraissent en couverture de l'édition imprimée du magazine musical indépendant Mondosonoro. Au cours de l'été 2013, IZAL participe à 17 festivals, dont le Dcode Festival, Sonorama Ribera, Arenal Sound, Ecopop, Ebrovision et Alhambra Sound, avec des groupes et artistes comme Franz Ferdinand, Amaral, Vampire Weekend, Editors, Travis, et Belle & Sebastian[2]. Tout ces événements mènent IZAL à remporter le Premio de la Música Independiente, dans la catégorie « groupe révélation » et à être la couverture du magazine Mondosonoro dans son édition d'octobre 2013[3].

Le 29 octobre 2013, le groupe publie son deuxième album studio, intitulé Agujeros de gusano. Il marque le saut définitif du groupe en première ligne de la scène nationale. Le groupe présente l'album au festival de musique Intro de Valladolid. Le Rolling Stone les nomme dans ma catégorie « groupe révélation »[4].

En 2015, la chanson Copacabana est sélectionnée comme chanson de l'année dans Radiónica (radio publique nationale colombienne). Après cette chanson, ils publient la même année l'album homonyme[5]. Copacabana est certifié disque d'or[6],[7]. Tout au long de 2016 et 2017, ils continuent à remplir des salles, et participent à des festivals en soutien à Copacabana. En 2016, ils gagnent le prix du meilleur concert musical parmi une multitude de prix. En février 2018, ils lancent El Pozo y pausa, qui anticipe leur prochain album, Autoterapia. Les deux singles sont un succès, atteignant plus de 600 000 vues en une semaine sur YouTube. Ils feront une nouvelle tournée en soutien à Autoterapia, qui commencera par un concert au festival WARM Estrella de Levante, à Murcie[8].

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

La variété stylistique de leurs morceaux reflettent diverses influences, notamment Standstill, Mumford and Sons, Two Door Cinema Club, et Love of Lesbian [9].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Teletransporte
  • 2012 : Magia y efectos especiales
  • 2013 : Agujeros de gusano
  • 2015 : Copacabana
  • 2017 : VIVO (album live)
  • 2018 : Autoterapia

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) ABC, « Izal: «Para nosotros es muy importante no ser un clon de nadie» », sur ABC.es (consulté le 12 juin 2018).
  2. (es) « DCODE Festival 2013 », (consulté en 12 juin de 2018).
  3. (es) « MondoSonoro octubre 2013 », sur Issuu (consulté le 12 juin 2018).
  4. (es) « Vota los Premios 'Rolling Stone' 2013 en RollingStone », (consulté le 12 juin 2018).
  5. (es) « Izal publica ‘Copacabana’ », sur El Backstage Mag (consulté le 7 août 2018).
  6. (es) « IZAL consigue el Disco de Oro con 'Copacabana' », sur EuropaFM (consulté le 7 août 2018).
  7. (es) Cristina M. Fritsch, « “Copacabana” de Izal ya es disco de oro », sur crazyminds.es, (consulté le 7 août 2018).
  8. (es) « IZAL es un festival », sur elpais.com (consulté le 7 août 2018).
  9. (es) « Publico.es - Charlas - Izal », (consulté le 12 juin 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :