Hyolitha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hyolitha
Description de cette image, également commentée ci-après
Moules internes de Hyolitha.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Incertae sedis

Classe

 Hyolitha
Marek, 1963

Hyolitha est une classe d'animaux éteints. Ils étaient communs à l'ère paléozoïque, du Cambrien au Permien[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Les hyolithes sont caractérisés par la présence d'un opercule, d'un exosquelette (ou coquille) en forme de cône et, selon les taxons, de deux appendices latéraux désignés sous le terme de « helens »[3],[1],[4],[5].

Classification[modifier | modifier le code]

Les hyolithes ont été d'abord assignés à l'embranchement des mollusques, mais cette classification a été remise en cause et leur position phylogénétique est restée incertaine[1],[3],[5]. De plus récentes recherches ont permis de fonder l'hypothèse qu'ils appartiendraient au groupe des Lophophorata[3],[6],[7],[5]. Cependant, aucune preuve n'est venue confirmée cette hypothèse[7].

Liste des ordres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) John M. Malinky, Mark A. Wilson, Lars E. Holmer et al., chap. 22 « Tube-Shaped Incertae sedis », dans The Great Ordovician Biodiversification Event, Columbia University Press, (lire en ligne)
  2. (en) Paul D. Taylor et David N. Lewis, « Worms and Tubes », dans Fossil Invertebrates, Harvard University Press, (lire en ligne).
  3. a b et c (en) Joseph Moysiuk, Martin R. Smith et Jean-Bernard Caron, « Hyoliths are Palaeozoic lophophorates », Nature, no 541,‎ , p. 394-397 (lire en ligne [PDF], consulté le 4 avril 2020).
  4. (en) Loren E. Babcock et Richard A. Robison, « Taxonomy and paleobiology of some Middle Cambrian Scenella (Cnidaria) and hyolithids (Mollusca) from western North America », University of Kansas Paleontological Contributions Paper, no 121,‎ , p. 1-22 (lire en ligne, consulté le 2 avril 2020).
  5. a b et c (en) Gonzalo Giribet et Gregory D. Edgecombe, chap. 49 « Lophophorata », dans The Invertebrate Tree of Life, Princeton University Press, (lire en ligne).
  6. (en-GB) Helen Briggs, « Mysterious fossils find place on the tree of life », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 11 janvier 2017)
  7. a et b (en) Fan Liu, Christian B. Skovsted, Timothy P. Toppe et al., « Are hyoliths Palaeozoic lophophorates? », National Science Review,‎ (lire en ligne, consulté le 3 avril 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :