Honourable Artillery Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L' Honourable Artillery Company (HAC) est le plus ancien régiment de l' armée britannique et le second en ancienneté de la Territorial Army[note 1],[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des origines à la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Rudolph Feilding, 9th Earl of Denbigh, HAC. Vanity Fair, août 1894.

L' « Honourable Artillery Company » peut retracer son histoire jusque l'an 1087[2] mais elle fut officiellement établie par une charte royale de Henri VIII le 25 août 1537. Des lettres patentes furent alors données aux « Surveillants de la Fraternité ou Guilde de Saint-Georges » les autorisant à établir une corporation perpétuelle pour la défense du royaume qui sera appelée « Fraternity or Guild of Artillery of Longbows, Crossbows and Handgonnes » - litt. : « Fraternité ou Guilde de l'artillerie d'arcs, d'arbalètes et de canons à main[note 2] » (sic).

Cette fraternité exista sous divers noms jusqu'en 1656, époque où il en fut fait mention pour la première fois sous les termes de « Artillery Company » et « Honourable Artillery Company ». Elle en reçut officiellement le nom de la reine Victoria en 1860. Toutefois, la « Archers’ Company of the Honourable Artillery Company  » - « Compagnie des Archers de l'Honorable Compagnie d'Artillerie » - fut maintenue jusqu'au XIXe siècle comme un club privé [note 3]. La Société des Archers est resté une composante du régiment de 1784 à la fin des années 1790, avec des compagnies de « Matelots »[note 4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Après le Royal Monmouthshire Royal Engineers.
  2. Couleuvrine.
  3. Fondée en 1781 par Sir Ashton Lever, elle se réunissait au Archers' Hall, Inner Circle, Regent's Park à Londres.
  4. Le Matross était un soldat de l'artillerie d'un rang juste inférieur à celui de Gunner ( canonnier) .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Note de l'article en anglais : « Much of this information can be confirmed in G. Goold Walker's The Honourable Artillery Company, 1537-1947 2nd edition, Gale and Polden, Aldershot, 1954 ».
  2. Ralph Nevill, British military prints,‎ 1909 (lire en ligne), xxxiv