Hon'inbō Jōwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hon'inbo Jōwa (本因坊丈和, originellement Todani Matsunosuke, né à Nagano en 1787 - 1847) était un joueur de go 8e dan. Il fut le douzième Hon'inbo à partir de 1827, et Meijin Godokoro de 1831 à 1839, avant de devoir prendre sa retraite.

Ses relations dans le gouvernement et son goût des intrigues lui permettent de décrocher le titre de Meijin sans jouer une seule partie. Ses rivaux Inoue Ganan Inseki, Yasui Senchi et Hayashi Genbi le poussent à la démission.

Désirant venger son maître Inoue Ganan Inseki, son successeur Akaboshi Intetsu défia Hon'inbo Jōwa ; l'intention de Inoue Ganan Inseki était de montrer que, si Hon'inbo Jōwa perdait contre un 7ème dan, il n'était pas digne du titre de Meijin. Au cours de cette partie, Jowa joua trois « coups fantômes », ainsi nommés car ils lui auraient été dictés par un fantôme, qui renversèrent la tendance et lui donnèrent la victoire. Lorsque le jeune adversaire de 26 ans se vit perdu, il cracha du sang et décéda quelques semaines plus tard. La partie est restée célèbre sous le nom de Blood vomiting game (la partie du sang craché). Ce qui devait être une humiliation pour Jowa se termina triomphalement en sommet de sa carrière.