Homogénéisation (biologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En biologie cellulaire ou en biologie moléculaire, l'homogénéisation est un processus par lequel un échantillon biologique est amené à un état tel que toutes les fractions de l'échantillon sont égales dans la composition, soit un échantillon homogénéisé est mélangé si bien que la suppression de certains de l'échantillon ne modifie pas le maquillage moléculaire globale de l'échantillon restant, et est identique à la fraction retirée. L'homogénéisation de la biologie est souvent suivie par (ou associée à) la lyse des cellules et/ou extraction moléculaire.

Méthode[modifier | modifier le code]

L'homogénéisation de tissu en solution est souvent réalisée en même temps que la lyse cellulaire. Cependant, afin d'éviter la lyse, les tissus (ou les cellules issues d'une culture cellulaire) peuvent être maintenus à une température à peine supérieure à 0 °C, évitant ainsi l'autolyse, et dans une solution hypertonique évitant ainsi des dommages osmotique[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ta-Yuan Chang, Limanek, James S. et Chang, Catherine C.Y., « A simple and efficient procedure for the rapid homogenization of cultured animal cells grown in monolayer », Analytical Biochemistry, vol. 116, no 2,‎ , p. 298–302 (DOI 10.1016/0003-2697(81)90360-2)