Hervé Bel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hervé Bel
Image dans Infobox.
Hervé Bel
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
Nationalité
Activité

Hervé Bel (né le ) est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1961, Hervé Bel a vécu sa jeunesse en Allemagne avant d'entreprendre des études de droit et d'économie à Strasbourg. Depuis 1986, il travaille dans une grande entreprise internationale.

En 2010, Hervé Bel publie son premier roman, La Nuit du Vojd, aux éditions Jean-Claude Lattès. Il a obtenu pour celui-ci le prix Edmée-de-La-Rochefoucauld du premier roman et a été sélectionné au festival du Premier roman de Chambéry.

En août 2012 parait Les Choix secrets, deuxième roman également publié aux éditions Lattès. Ce roman a obtenu le prix Horizon du deuxième roman[1].

En 2017, troisième roman publié chez Les escales : La femme qui ment.

Son dernier roman est sorti le 26 août 2020 aux éditions Stock : Erika Sattler. L'histoire se déroule en janvier 1945, lors de l'offensive soviétique. Erika Sattler, jeune militante nationale-socialiste, fuit devant les Russes. On suit son odyssée à travers les forêts enneigées et les villages dévastés. Une réflexion originale sur la banalité du mal, vu cette fois du côté des femmes nazies qui assurèrent à Hitler un soutien indéfectible.[2]

Outre son activité d'écrivain, Hervé Bel a créé et anime un blog, « Les Ensablés », consacré principalement aux auteurs du XXe siècle. En , les Ensablés ont publié Lectures en stock, un recueil de 52 articles sur les romans (chez les éditions La Thébaïde).

Depuis 2019, il tient une chronique mensuelle dans l'Orient littéraire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les six romans finalistes de l’édition 2014. », sur Marche-en-Famenne.
  2. « Hervé Bel, le totalitarisme banalisé », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]