Festival du Premier roman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chapiteau livres installé sur la place Saint-Léger lors du Festival de 2015.

Le Festival du premier roman de Chambéry-Savoie est un festival littéraire français se déroulant chaque année depuis 1987 à Chambéry dans le département de la Savoie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Festival du premier roman est né de l'idée initiée par un enseignant de Chambéry, Jacques Charmatz. En 1986, ce dernier décide d'accroître (voire de susciter) la motivation de ses élèves pour la lecture de manière originale. Il choisit alors des auteurs de premier roman encore inconnus, et encourage ses élèves à correspondre avec ces écrivains en leur faisant part de leurs coups de cœur, de leurs réactions de lecture et de leurs interrogations.

Pour la première fois en mai 1987, deux auteurs de premier roman sont invités à Chambéry afin de prolonger et d'enrichir cet échange. La bibliothèque municipale de Chambéry, alors dirigée par Jean-Paul Oddos, organise la rencontre. Dès 1988, le succès de cette première initiative pousse à reprendre et élargir cette idée, qui se transforme en un festival annuel chaque printemps. Une équipe professionnelle se charge très vite de l'organisation de la manifestation. Ainsi désormais, chaque année, quatorze primo-romanciers sont mis à l'honneur, parrainés par un ou plusieurs écrivain(s) confirmé(s).

Le Festival aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Dès ses débuts, le Festival ne cessera de s'ouvrir à davantage de lecteurs, en France et à l’étranger, lisant des premiers romans en français mais aussi depuis quelques années des premiers romans européens en langue d’origine (italien, espagnol, allemand), impliquant toujours plus les bibliothèques, les lycées et collèges, et les librairies.

L’association Festival du premier roman de Chambéry-Savoie poursuit trois objectifs principaux :

  • promouvoir le livre et la lecture auprès d’un large public, jeunes et adultes ainsi que des publics empêchés ou éloignés de la lecture en proposant pour cela des premiers romans en lecture et organisant tout au long de l’année des échanges entre les lecteurs.
  • faire découvrir de nouveaux talents, de nouvelles écritures. Le premier roman peut être vu comme le reflet d’une certaine littérature émergente. Le Festival valorise ainsi les débuts littéraires d’auteurs en devenir et suit leurs parcours.
  • faire connaître et valoriser la littérature européenne, en proposant des premiers romans à lire en langue d’origine, italienne, espagnole et allemande et en invitant des auteurs de premiers romans étrangers, choisis par des lecteurs, à venir au Festival en mai.

Aujourd’hui, au terme d’une saison de lectures actives et d’un vote final par quelque 3 000 lecteurs non professionnels, sont invités en mai quatorze auteurs de premier roman francophones, deux auteurs de premier roman italiens, un auteur de premier roman espagnol et un auteur de premier roman allemand.

Quelques auteurs récompensés[modifier | modifier le code]

  • Voici une liste (non-exhaustive) de quelques-uns des 300 auteurs que le Festival a invités au cours de ses 22 premières éditions :

Olivier Adam, Gabriella Ambrosio, Christine Angot, Jérôme d'Astier, Stéphane Audeguy, Muriel Barbery, Franz Bartelt, Jeanne Benameur, Arno Bertina, Philippe Besson, Yves Bichet, Julien Blanc-Gras, Jean-Philippe Blondel, Didier Blonde, Robert Bober, Nina Bouraoui, Alma Brami, Noëlle Châtelet, Philippe Claudel, Maurice G. Dantec, Kossi Efoui, Joël Egloff, Mathias Enard, Eric Faye, David Foenkinos, René Frégni, Christian Garcin, Jean-Pierre Gattegno, Laurent Gaudé, Brigitte Giraud, Valentine Goby, Philippe Grimbert, Michel Houellebecq, Xavier Houssin, Jean-Claude Izzo, Stéphanie Janicot, Isabelle Jarry, Jeanne Labrune, Denis Lachaud, Marie-Hélène Lafon[1], Camille Laurens, Carole Martinez, Laurent Mauvignier, Hubert Mingarelli, Pascal Morin, Amélie Nothomb, Véronique Olmi, Pierre Péju, Pascale Roze, Boualem Sansal, Shan Sa, Dominique Sigaud, Marie Sizun, Vincent de Swarte, Minh Tran Huy, Fabrice Vigne, Martin Winckler.[citation nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]