Henri Weenink

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Weenink
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Henri Gerard Marie Weenink est un joueur d'échecs et un compositeur d'études et de problèmes d'échecs néerlandais né le 17 octobre 1892 et mort le 2 décembre 1931. Il représenta les Pays-Bas lors des quatre premières olympiades officielles de 1927 à 1931. Il mourut de la tuberculose en 1931[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Weenink est l'auteur d'un important traité sur les problèmes d'échecs :

  • (nl) Het Schaakproblem, 1921

Une réédition augmentée parut en 1926 en anglais dans la « Série de Noël » de Alain White[2] :

  • (en) The Chess Problem, 1926

En 1932, fut publié après sa mort le livre auquel il travaillait :

  • (en) D. Przepiorka : a Master of Strategy, 1932

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Weenink finit deuxième du deuxième tournoi Silver Queen d'Amsterdam en 1918-1919 (Max Euwe termina sixième du tournoi). En 1919, il fut quatrième-cinquième (devant Max Euwe) du tournoi du club V.A.S. d'Amsterdam remporté par Richard Réti. En 1919-1920, il fut deuxième-troisième du 3e tournoi Silver Queen (Max Euwe était 5e-6e). Il termina troisième du tournoi du club V.A.S. en 1919-1920, quatrième en 1921-1922 (tournoi remporté par Max Euwe devant Maroczy), troisième en 1923-1924 (victoire de Euwe), vainqueur du tournoi d'hiver d'Amsterdam en 1924-1925 (deuxième section), deuxième du tournoi V.A.S. en 1925-1926 (victoire de Euwe)[3].

Lors de l'olympiade d'échecs de 1927 à Londres, Les Pays Bas, avec Max Euwe et Henri Weenink, finirent quatrième. Weenink emporta le tournoi d'hiver d'Amsterdam en 1927-1928, ex æquo avec Max Euwe, après avoir remporté sa demi-finale devant Richard Réti. En 1928, il gagna le championnat d'Amsterdam devant Salo Landau. En 1929, il finit deuxième-troisième du championnat des Pays Bas remporté par Max Euwe. En 1930, il remporta le tournoi d'Amsterdam (+4 =1) devant Max Euwe (qu'il battit), Salo Landau et Rudolf Spielmann. Lors de l'olympiade d'échecs de 1930, Weenink marqua dix points sur seize[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Hooper et Kenneth Whyld, The Oxford Companion to Chess, Oxford University Press, , 2e éd. (ISBN 0-19-866164-9), p. 447
  2. Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 1595
  3. a et b (en) Gino Di Felice, Chess Results, 1921 – 1930 : a comprehensive record with 940 tournaments crosstables and 210 match scores, McFarland & Company, , 344 p. (ISBN 978-0-7864-2642-3)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.