Hemigrapsus sanguineus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hemigrapsus sanguineus est un petit crabe originaire d'Asie des côtes rocheuses du Japon et de la Chine.

Il a récemment été introduit hors de son aire naturelle de répartition sur les littoraux d'Amérique du Nord puis d'Europe de l'ouest où il se montre invasif.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il vit dans les habitats rocheux ou artificiels de la zone intertidale[1].

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Ce crabe invasif est originaire du nord-ouest de l'océan Pacifique où il est présent de la Russie à Hong Kong, en passant par le Japon, la Corée et la Chine. Il fut recensé pour la première fois aux États-Unis en 1988, dans le sud du New Jersey, ses larves* planctoniques* ayant probablement été transportées dans les eaux de ballast des navires marchands. Il apparaît en France en 1998, après avoir été observé quasi simultanément aux Pays Bas et en Belgique. Actuellement, l'espèce a colonisé en Europe les côtes sud de la mer du Nord ainsi que les côtes de la Manche, jusqu'au sud-ouest du Cotentin. Il a également été observé dans le nord de l’Adriatique en Méditerranée ainsi qu’en mer Noire.

Description[modifier | modifier le code]

H. sanguineus est un crabe de petite taille.Ce petit crabe a une carapace* carrée sur laquelle on observe trois dents antéro-latérales* de chaque côté et un front qui en est dépourvu. Il est paré de nombreuses zones colorées, allant du violet au brun, en passant par l’orange et le vert. Ses pattes ambulatoires* sont relativement aplaties et présentent un trait morphologique caractéristique de l'espèce : l'alternance de bandes transversales sombres et claires. Les chélipèdes*, symétriques, sont ornés de taches rouges ; chez le mâle on notera la présence d’une vésicule de chair, le pulvinus, à l'intersection du dactyle* et du propode*. Cette boursouflure est absente chez la femelle.

La taille des adultes peut atteindre 3 à 4 cm, tout en sachant que le mâle adulte est plus volumineux que la femelle, que son abdomen est effilé et triangulaire, alors que celui de la femelle est large et arrondi.

Écologie[modifier | modifier le code]

Ce crabe est omnivore et semble relativement opportuniste quant au choix de ses habitats, s'adaptant aux milieux portuaires et artificiels.

Invasion[modifier | modifier le code]

Probablement involontairement introduit sous forme de larve ou de jeunes individus via le ballast de navires, il a été découvert en train de coloniser de nouveaux habitats aux États-Unis, sur la côte atlantique dans les années 1990[2] ,[3] puis sur la côte atlantique européenne dans les années 2000[4] où - comme un autre petit crabe du même genre H. takanoi[5],[6],[7]. - il a rapidement colonisé un vaste linéaire de côtes.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lohrer AM, Fukui Y, Wada K & Whitlatch RB (2000) Structural complexity and vertical zonation of intertidal crabs, with focus on habitat requirements of the invasive Asian shore crab, Hemigrapsus sanguineus (de Haan). Journal of Experimental Marine Biology and Ecology, 244(2), 203-217.
  2. McDermott JJ (1998) The western Pacific brachyuran (Hemigrapsus sanguineus: Grapsidae), in its new habitat along the Atlantic coast of the United States: geographic distribution and ecology. ICES Journal of Marine Science: Journal du Conseil, 55(2), 289-298.
  3. McDermott JJ (1991). A breeding population of the western Pacific crab Hemigrapsus sanguineus (Crustacea: Decapoda: Grapsidae) established on the Atlantic coast of North America. The Biological Bulletin, 181(1), 195-198
  4. Breton G, Faasse M, Noël P & Vincent T (2002) A new alien crab in Europe: Hemigrapsus sanguineus (Decapoda: Brachyura: Grapsidae). Journal of Crustacean Biology, 22(1), 184-189.
  5. (fr) Noël, P.Y., Tardy, E. & d'Udekem d'Acoz, C., 1997. Le crabe Hemigrapsus penicillatus envahira-t-il les côtes européennes ? Comptes Rendus de l'Académie des Sciences - Series III - Sciences de la Vie, 320 (9), 675-766. DOI:10.1016/S0764-4469(97)84823-8
  6. (en) Breton, G., Faasse, M., Noël, P. & Vincent, T., 2002. A new alien crab in Europe: Hemigrapsus sanguineus (Decapoda : Brachyura: Grapsidae). Journal of Crustacean Biology, 22, 184-189. Article
  7. (fr) Noël, P.Y. & Gruet, Y., 2008. Progression du crabe introduit Hemigrapsus takanoi Asukura & Watanabe 2005 (Crustacé, Décapode) vers le nord du Golfe de Gascogne. Bulletin de la Société des Sciences Naturelles de l’Ouest de la France, nouvelle série, 30, 141-148.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Epifanio, C. E., Dittel, A. I., Park, S., Schwalm, S., & Fouts, A. (1998). Early life history of Hemigrapsus sanguineus, a non-indigenous crab in the Middle Atlantic Bight (USA). Marine Ecology Progress Series, 170(23), 1-238.