Willem de Haan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haan.

Willem de Haan est un zoologiste néerlandais né le à Leyde et mort le dans cette même ville.

Spécialiste des insectes et des crustacés, il est le premier conservateur des invertébrés du Rijksmuseum de Leyde (aujourd’hui dénommé Naturalis). Atteint d’une maladie paralysante, il doit prendre une retraite anticipée en 1846.

Il est l’auteur de la partie consacrée aux invertébrés de la Fauna Japonica de Philipp Franz von Siebold (1796-1866) qui paraît en 1833 et qui est la première étude scientifique de la faune du Japon.

L'IPNI lui attribue une abréviation en botanique, sans plus de précision.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (nl) W. Vrolik, « Levensberigt van Wilhem de Haan », Verslagen en Mededeelingen, Amsterdam, Koninklijke Akademie van Wetenschappen, vol. 3,‎ , p. 399–408 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Haan est l’abréviation botanique standard de Willem de Haan.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI