Heart Attack (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heart Attack (homonymie).
Heart Attack
Album de Krokus
Sortie 25 mars 1988
Enregistré début 1988
Pink Tonstudio, Zuchwil, Suisse
Durée 47 min 17 s
Genre Hard rock
Producteur Fernando Von Arb & Chris Von Rohr
Label MCA Records
Critique

Albums de Krokus

Singles

  1. Let It Go (promo)
    Sortie : 1988
  2. Wild Love
    Sortie : 1988

Heart Attack est le dixième album studio du groupe de hard rock suisse, Krokus. Il est sorti le 25 mars 1988 sur le label MCA Records.

Historique[modifier | modifier le code]

Après la sortie de l'album Change of Address en 1986 et la sortie de l'album en public Alive and Screamin', Krokus connait un nouveau changement de line- up. Le bassiste Tommy Keiser et le batteur Jeff Claven quittent le groupe, il seront remplacés fin 1987 par Chris Von Rohr qui amène aussi avec lui Dani Crivelli qui jouait sur son album solo Hammer and Tongue. Le groupe signe aussi un contrat avec MCA Records pour son nouvel album qu'il va enregistrer en Suisse à Zuchwil dans les studios Pink Tonstudios dirigés par l'ancien bassiste de Krokus, Jürg Nägeli.

Fernando Von Arb et Chris Von Rohr produiront l'album sous le nom de "The Long Noses", Jürg Nägeli en sera l'ingénieur du son et aussi l'assistant de Michael Wagener pour le mixage qui se déroule aux studios "The Enterprise" à Burbank, en Californie. L'album sera décrit par les membres du groupe comme "le dernier essai pour maintenir le groupe ensemble en temps de profonde crise"[1]. Le groupe reprendra un de ses vieux titre, la ballade musclée "Winning man"" qui figurait sur l'album de 1981, Hardware.

L'album marque le retour dans un style musical plus proche des premiers albums à succès du groupe, le son est plus "hard rock" et la production moins "clean". Il se classera à la 5e place dans les charts suisse et à la 87e place du Billboard 200 aux États-Unis.

Le groupe partira en tournée à travers l'Europe avec Ted Nugent avant de s'envoler pour un tournée américaine en tête d'affiche. Marc Storace décidera de quitter le groupe après l'ultime concert américain donné à la Nouvelle Orléans[1]. Fernando Von Arb jette lui aussi l'éponge et le groupe rentre en Suisse. Chris Von Rohr décide de continuer l'aventure avec Kohler et Crivelli. Pour cela il recrute Many Maurer qui jouait avec Crivelli dans le groupe suisse Killer et le chanteur suédois Bjorn Lodin (ex-Baltimore). La formation ne dura que peu de temps avant que Von Rohr décide d'arrêter l'aventure et le groupe sera dissout pour un bon bout de temps [1].

Il est à remarquer que le logo du groupe est différent sur cet album, c'est une première depuis le tout premier album en 1976 et aussi une dernière puisque dès l'album suivant l'ancien logo sera à nouveau sur la pochette.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Everybody Rocks - 3:48
  2. Wild Love - 3:58
  3. Let It Go - 4:29
  4. Winning Man (Von Arb, Von Rohr) - 5:17
  5. Axx Attack - 4:26
  6. Rock 'n' Roll Tonight - 3:56
  7. Flyin' High (Von Arb, Von Rohr, Storace, Kohler, Crivelli, Jürg Nägeli) - 4:11
  8. Shoot Down the Night - 4:34
  9. Bad, Bad Girl - 5:50
  10. Speed Up - 6:26

Musiciens[modifier | modifier le code]

Charts[modifier | modifier le code]

Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau des États-Unis États-Unis[2] 11 semaines 87e
Drapeau de la Suisse Suisse[3] 8 semaines 5e

Références[modifier | modifier le code]