Hassan N'Dam N'Jikam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hassan N'Dam N'Jikam
Fiche d’identité
Nom complet Hassan N'Dam N'Jikam
Nationalité Drapeau du Cameroun Cameroun
Drapeau de la France France
Naissance (37 ans)
Taille 1,82 m (6 0)
Catégorie Poids moyens
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 41 84
Victoires 37 77
Victoires par KO 21
Défaites 4 4
Matchs nuls 3
Titres amateurs Champion d'Afrique à Yaoundé en 2003 (poids moyens)
Dernière mise à jour : 1er juin 2019

Hassan N'Dam N'Jikam est un boxeur franco-camerounais né le à Yaoundé.

Carrière[modifier | modifier le code]

Boxeur amateur[modifier | modifier le code]

Champion d'Afrique junior de boxe amateur en 2002 puis quart de finaliste des championnats du monde junior la même année, Hassan remporte le titre de champion d'Afrique de boxe amateur en 2003 à Yaoundé dans la catégorie poids moyens et ne s'incline qu'en quarts de finale aux Jeux olympiques d'Athènes, battu par le futur champion olympique, le russe Gaydarbek Gaydarbekov.

Débuts dans les rangs professionnels[modifier | modifier le code]

Hassan passe professionnel en . Il fait plusieurs combats en France et signe plusieurs victoires par K.O. contre des adversaires de taille, il remporte en 2008 la première édition du grand tournoi. Il s'agit d'un tournoi à élimination directe organisé au Cirque d'hiver à Paris. Il bat notamment Woulid Guarras par KO au 5e round et en finale Affif Belghecham aux points à l'issue des 10 rounds. Ce tournoi permet au boxeur de monter dans les classements mondiaux, notamment ceux de la WBA.

Il devient donc en 2010 un challengeur pour le titre WBA international et remporte le titre en mettant l'argentin Omar Gabriel K.O. au 8e Round. Le il gagne encore, contre le géorgien Avtandil Khurtsidze et devient champion du monde par intérim WBA. Le , il défend son titre contre Giovanni Lorenzo. Le , il combat l'ukrainien invaincu Max Bursak pour le titre par intérim de champion du monde WBO et s'impose par décision unanime à l'issue des 12 rounds.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Le , Hassan a sa chance et boxe à New York contre l'américain Peter Quillin[1]. Dans un Barclays Center comble, le public est largement en faveur de leur compatriote. Peter Quillin est un puncheur, utilisant très peu la technique. Hassan contrôle superbement et largement les 3 premiers rounds quand soudain au 4e round il se fait surprendre par un terrible uppercut du gauche. Hassan vacille mais continue le combat, Quillin charge et balance de nombreuses combinaisons. Hassan se retrouve au tapis 2 fois durant le quatrième round. Il se relève mais est terriblement secoué. Il parviendra à finir le combat bien qu'il s'y soit retrouvé 6 fois au tapis. Il s'incline face à Peter Quillin[2].

Il revient après 13 mois d'arrêt, et signe son contrat aux États-Unis et avec le nouveau promoteur Mickael King de la firme King Sport Worldwide et gagne 3 combats. Il est alors classé mondialement numéro 7 dans la fédération IBF ce qui lui permet de disputer un combat éliminatoire pour le titre mondial de cette fédération. Le , il affronte l'américain Curtis Stevens et l'emporte aux points par décision unanime. Le titre IBF des poids moyens étant vacant, il est désigné challengeur et fait face au puncheur canadien David Lemieux le au Centre Bell de Montréal. Comme lors de son premier championnat du monde contre Quillin, N'dam est envoyé plusieurs fois au tapis mais se relève à chaque fois. Il est toutefois logiquement battu aux points[3].

Le , il devient champion du monde WBA par intérim des poids moyens face à Alfonso Blanco, avec un K.O spectaculaire dès la première reprise, au bout de seulement 22 secondes d’action. Ce K.O a d'ailleurs été élu comme le meilleur de l'année 2016 par ESPN. Le , il remporte le titre WBA régulier (Gennady Golovkin étant super champion) en battant aux points par décision partagée le japonais Ryota Murata à Tokyo. Cette dernière victoire étant très controversée, la WBA a ordonné une revanche dès le lendemain du match après s'être excusée auprès des fans du japonais. Cette revanche a lieu le et voit l'abandon de N'Dam à l'appel du 8e round. N'Dam renoue avec la victoire le en dominant au points le britannique Martin Murray à Manchester. Il s’empare du titre WBC Silver des poids moyens et se classe numéro 3 de la catégorie derrière Gennady Golovkin et Canelo Álvarez. Hassan affronte le 1er juin 2019 Callum Smith au Madison Square Garden , super champion WBA , champion du monde WBC Diamond et détenteur de la ceinture RING MAGAZINE des super-moyens, mais s'incline par arrêt de l'arbitre dans la 3e reprise. Le 13 décembre 2019 , Une autre opportunité mondiale WBA lui est offert en Russie toujours dans cette catégorie des super-moyens face au numéro 1 de la fédération WBA Fedor CHUDINOV. il perd vaillamment au point comme toujours et totalise aujourd'hui 11 championnat du monde tout confondu dont 6 gagné. Hassan NDAM reste classé au niveau mondial et reste numéro 1 français des poids moyens.

Activités médiatiques[modifier | modifier le code]

En , il intègre en cours de programme la saison 6 de l'émission de poker La Maison du bluff sur NRJ 12.

En tant que supporter de l'OM, il apparaît à partir de août 2017 dans le talk-Show du site lephoceen[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hassan N'Dam N'Jikam vs. Peter Quillin (boxrec.com)
  2. (fr) Aujourd’hui, je me vois refuser ma revanche (outsider-mag.fr)
  3. (fr) Lemieux sacré champion du monde (journaldemontreal.com)
  4. Le Phocéen, « Talk Show : quelle place pour l'OM cette saison ? », Le Phocéen,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]