Halle des magasins généraux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Halle des Magasins Généraux
Halle des magasins généraux (Bordeaux), avant incendie.jpg
Le bâtiment en 2007, avant l'incendie
Présentation
Destination actuelle
Style
Patrimoine industriel
Construction
1859
Rénovation
2013-2016
Localisation
Pays
Commune
Bordeaux
Coordonnées

La halle des magasins généraux est un bâtiment situé dans le quartier de La Bastide, à Bordeaux et destiné au stockage des marchandises en transit entre la voie fluviale et le chemin de fer. Il s'agit du premier des nombreux embranchements ferroviaires privés vers le quai des Queyries.

En 2006, il est décidé que le site de l'entrepôt ferroviaire abrite les Archives municipales, dont l'ouverture au public a lieu le 11 mars 2016[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'ancien entrepôt et actuel hôtel des Archives municipales est situé rue de la Rotonde, sur la commune de Bordeaux, au sein de la ZAC Bastide Niel.

Historique[modifier | modifier le code]

Construit durant le Second Empire par les Magasins Généraux, l'entrepôt accompagne l'essor industriel du quartier de la Bastide. Il est repris par le PO en 1900. C'est en 2001 que le dernier train dessert la halle pour y apporter les premiers rails du tramway de Bordeaux[2].

Le , un incendie ravage la halle : il mobilise une soixantaine de pompiers qui ne parviennent à maîtriser le brasier, aggravé par l'impressionnante charpente avec piliers et planchers, le tout en bois. D’origine accidentelle, l’incendie s'est déclaré à la suite d'une altercation entre squatters[3]. L'événement n'a toutefois pas annulé la décision prise en 2006 par la municipalité, qui a maintenu son projet d'installation du prochain hôtel des Archives municipales.

Le chantier de construction débute en février 2013. L'hôtel reprend les murs de l'ancien bâtiment, qui ont résisté à l'incendie, auxquels est ajouté un bâtiment neuf en équerre. L'ancien entrepôt voit se greffer sur son toit les cinq niveaux de magasins : l'agence d'architecture retenue, Robbrecht & Daem, souhaite évoquer la sédimentation des archives grâce à cet empilement en porte-à-faux. Les bâtiments s'ouvrent sur un parvis arboré où se trouvent les boutures de l'emblématique et pluriséculaire glycine de l'hôtel de Ragueneau, lieu des Archives municipales de 1939 à 2015[1].

D'une superficie de 8 000 m², ce nouveau bâtiment des Archives municipales offre à ce service public l'espace nécessaire pour redéployer ses activités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les nouvelles archives municipales », sur Site de la ville de Bordeaux (consulté le 18 octobre 2014)
  2. Mémoire ferroviaire de Bordeaux : La Halle des Magasins Généraux
  3. « Trois ans de prison pour l’incendiaire de la Halle aux farines. », sur Article de Sud-Ouest, (consulté le 18 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :