Archives de Bordeaux Métropole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archives Bordeaux Métropole
L'hôtel des Archives Bordeaux Métropole
L'hôtel des Archives Bordeaux Métropole
Informations générales
Type Archives communales
Création 1838
Affiliation Service mutualisé Bordeaux Métropole, Villes de Bordeaux, Pessac et Bruges
Conservateur Frédéric Laux
Bâtiment
Construction Inauguré en 2016
Architecte Paul Robbrecht
Destination initiale Halle des magasins généraux
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Ville Bordeaux
Adresse Parvis des Archives
Coordonnées 44° 50′ 49″ nord, 0° 33′ 15″ ouest
Site web http://archives.bordeaux-metropole.fr/

Géolocalisation sur la carte : Bordeaux

(Voir situation sur carte : Bordeaux)
Archives Bordeaux Métropole

Les Archives Bordeaux Métropole rassemblent les anciens services d'archives de Bordeaux Métropole et des communes de Bordeaux, Bruges et Pessac. Créé le , ce service public est une direction relevant de la Direction générale des ressources humaines et de l'administration générale de Bordeaux Métropole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines des Archives de la Ville de Bordeaux remontent au Moyen Âge[1],[2],[3],[4]. Elles suivent la municipalité dans les hôtels de ville successifs pour s'installer en 1836 au palais Rohan. Un service d'archives constitué est créé en 1838, avec la nomination d'Arnaud Detcheverry à la fonction d'archiviste de la Ville.

L'incendie du 13 juin 1862 qui dévaste l'hôtel de ville amoindrit considérablement les fonds ancien et moderne.

Relocalisé en 1939 dans l'Hôtel de Ragueneau, ce service ferme ses portes le 31 décembre 2014 pour déménager en 2015 sur la rive droite, à la pointe de la ZAC Bastide-Niel, dans l'ancienne halle des Magasins généraux, réhabilitée et agrandie.

Le 1er mars 2016, la métropole de Bordeaux (Bordeaux Métropole) et les villes de Bordeaux, de Pessac et de Bruges décident de mutualiser leurs services d'archives respectifs ; ces services sont regroupés en un service commun dénommé Archives Bordeaux Métropole[5].

Inauguré le 10 mars 2016, le nouvel hôtel des Archives ouvre au public le 11 mars 2016[6].

Les missions des Archives[modifier | modifier le code]

Elles sont identiques pour tous les services d'archives en France mais la manière de les mettre en œuvre peut quelquefois varier d'un service à l'autre.

Un service administratif à vocation culturelle[modifier | modifier le code]

Les missions des Archives sont multiples :

  • Collecter les sources de l'histoire de la ville de Bordeaux et des autres collectivités membres et de leurs habitants auprès des services métropolitains et municipaux, des particuliers, des associations et des entreprises.
  • Classer les documents selon leur provenance et leur période, et les inventorier, pour les mettre à la disposition du public.
  • Conserver les documents en les préservant et en les restaurant.
  • Communiquer et valoriser les documents par la salle de lecture, le service éducatif, les éditions, les expositions et le site Internet.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Barckhausen, Dast Le Vacher de Boisville, Leo Drouyn et Camille Jullian, Les archives municipales de Bordeaux, , brochure (lire en ligne)
  • Ariste Ducaunnès-Duval, Inventaire-sommaire des archives municipales, Volume 4, , brochure (lire en ligne)
  • Archives municipales de Bordeaux le manuscrit de l'Ile Barbe (codex leidensis vossianus latinus III) et les travaux de la critique sur le texte d'Ausone l'œuvre de Vinet et l'œuvre de Scaliger par H. de la Ville de Mirmont Professeur à la Faculté des Lettres de Bordeaux, Imprimerie Nouvelle F. Pech & Cie, , brochure (lire en ligne)
  • Xavier Védère, Ville de Bordeaux. Archives municipales, 1946, brochure
  • Frédéric Laux et alii, Bordeaux les clefs du trésor. 800 ans d'histoire des Archives de la Ville, Le Festin, 2016, 127 p. (ISBN 978-2-36062-168-2)
  • Yves-Marie Bercé, « Jean Paul Avisseau (1933-2005) », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 164, no 2,‎ , p. 694-696 (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]