Hélène-Élisabeth d'Isembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Helene Elisabeth von Isenburg
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Hélène-Élisabeth d'Isembourg (née le à Darmstadt et morte le à Heiligenhaus) est une des rares princesses issues de la noblesse germano-autrichienne à avoir suivi pleinement la doctrine national-socialiste d'Adolf Hitler.

Par sa mère Paula Zaczek et son père Henri-Wofgang d'Isembourg, elle a, dès sa naissance, bénéficié d'une éducation raciste et nationaliste.

Elle s'est ensuite lancée, à la mort du national-socialisme, dans la création d'un centre de protection et d'aide envers les différents dignitaires et prisonniers nazis, connue sous le nom de comtesse von Korff Schmising-Kerssenbrock. Après la Seconde Guerre mondiale, elle a été la première présidente de l'organisation Stille Hilfe. Elle parvint à mobiliser l'attention de certains membres des hiérarchies catholique et protestante en Allemagne en faveur des condamnés du procès du massacre de Malmedy, qui fut révisé à la fin des années 1940.


Liens externes[modifier | modifier le code]