Guilty Gear 2: Overture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guilty Gear 2
Overture
Éditeur Xbox 360
JPN Arc System Works
AN Aksys Games
EUR 505 Games
Windows
Arc System Works
Développeur Arc System Works
Concepteur Daisuke Ishiwatari
Musique Daisuke Ishiwatari

Date de sortie Xbox 360
JPN
AN
EUR
Windows
Franchise Guilty Gear
Genre Action, stratégie en temps réel
Mode de jeu un à deux joueurs
Plate-forme Xbox 360
Windows
Contrôle Manette

Guilty Gear 2: Overture (ギルティギア2オーヴァチュア, Giruti Gia Tsū Ōvachua?) est un jeu vidéo d'action et de stratégie en temps réel développé par Arc System Works et sorti sur Xbox 360, puis porté quelques années plus tard sur Windows. Contrairement aux autres jeux de la série Guilty Gear, le jeu utilise des graphismes en trois dimensions. Les évènements du jeu prennent place après les ceux du premier Guilty Gear.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Guilty Gear 2: Overture utilise un système de combat bien différent des précédents opus. Il combine des éléments stratégie en temps réel, mais aussi de Beat them all. Il sera en effet possible de donner des ordres à ses unités et de capturer des points d'intérêts, qui produiront des unités[1]. Les joueurs s'affrontent donc dans une arène. La victoire peut s'acquérir de différentes manières[2]:

  • Attaquer et vaincre ses adversaires
  • Détruire le Master Ghost, une base immobile et sans défense, faisant office de point de réapparition. Chaque joueur en possède une. À chaque fois qu'un joueur veut réapparaitre dans sa Master Ghost, une partie de la jauge de vie de cette dernière sera prélevée.

Le jeu est jouable à deux sur la même console, et jusqu'à quatre en ligne.

Scénario[modifier | modifier le code]

5 ans après la défaite de Testament, Sol Badguy voit sa tête mise à prix. En effet, Ky Kiske, le nouveau roi de Illyria, voit son pays attaqué par une force mystérieuse. Son rival lui parait donc être la seule personne capable de vaincre cette force. Sol Badguy et Sin, son compagnon, se précipitent à la rescousse d'Illyria.[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Brett Todd, « Guilty Gear 2: Overture Review », sur GameSpot, (consulté le 12 août 2017)
  2. (en-US) Levi Buchanan, « Guilty Gear 2: Overture Review », sur IGN, (consulté le 12 août 2017)
  3. « Guilty Gear 2: Overture », sur Metacritic (consulté le 12 août 2017)